Version classiqueVersion mobile

L’amour peut-il rendre fou et autres questions scientifiques

 | 
Dominique Nancy
, 
Mathieu-Robert Sauvé

Nutrition

Les boissons énergisantes sont-elles bénéfiques ?

Mathieu-Robert Sauvé

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Gatorade, Powerade, Red Bull, Guru… Les marchés d’alimentation et dépanneurs regorgent de ces boissons prétendument capables de « réveiller le sportif en soi ». Peut-on leur accorder notre confiance ? « Ce n’est pas du poison, mais on peut s’en passer », répond la nutritionniste Marielle Ledoux, spécialiste de la nutrition sportive.

Deux catégories de boissons destinées à donner de l’énergie se retrouvent sur les tablettes, explique-t-elle. La première, qu’elle appelle « boisson énergétique », est composée essentiellement d’eau, de sucre, de sodium et de potassium… sans compter le colorant alimentaire. C’est dans cette catégorie qu’entre le bon vieux Gatorade. « Le coureur qui n’a pas mangé depuis plusieurs heures et qui s’apprête à effectuer un entraînement intensif peut avoir intérêt à absorber des sucres, riches en calories. Et le sodium et le potassium contenus dans ce type de boisson compenseront les sels évacués dans la sueur », explique Mme Ledoux.

La coauteure du livre Nutriti...

© Presses de l’Université de Montréal, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search