Version classiqueVersion mobile

L’amour peut-il rendre fou et autres questions scientifiques

 | 
Dominique Nancy
, 
Mathieu-Robert Sauvé

Nature

Faut-il craindre les tremblements de terre au Québec ?

Mathieu-Robert Sauvé

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le sol a tremblé pendant 24 secondes dans l’est du Québec le 6 mars 2005, ce qui a tiré de leur sommeil des centaines de gens de la région de Rivière-du-Loup. Selon le journal Le Soleil, ce séisme de 5,4 sur l’échelle de Richter était le plus puissant depuis un demi-siècle dans la zone sismique de Charlevoix-Kamouraska. Il s’agissait du deuxième tremblement de terre en quelques jours puisque la région de Huntingdon a aussi été secouée le 4 mars par un séisme de 5,3.

Faut-il craindre les tremblements de terre au Québec ? « Non, répond calmement Michel Chouteau, professeur de géophysique appliquée à l’École Polytechnique. En raison de notre sous-sol composé de très vieilles roches granitiques, les tremblements de terre ont ici peu d’impact, comparativement aux lieux où le sous-sol est argileux. De plus, le Québec n’est pas situé dans une zone tectoniquement active comme à la rencontre de plaques. »

En matière de séismes, le Bouclier canadien porte bien son nom. Il nous protège en absorb...

© Presses de l’Université de Montréal, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search