Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le cosmopolitisme

 | 
Ryoa Chung
, 
Geneviève Nootens

Liste des collaborateurs

Texte intégral

1 monique canto-sperber est directrice de l’École normale supérieure à Paris et membre du Centre de recherches politiques Raymond-Aron à l’École des hautes études en sciences sociales. Son ouvrage Le Bien, la guerre & la terreur. Pour une morale internationale, est paru chez Plon en 2005.

2 stéphane chauvier est professeur de philosophie à l’Université de Caen. Auteur de plusieurs articles et chapitres de monographies consacrés à l’éthique internationale, il a publié Justice et droits à l’échelle globale. Six études de philosophie cosmopolitique chez Vrin en 2006.

3 ryoa chung est professeure agrégée au département de philosophie de l’Université de Montréal. Elle est l’auteure de plusieurs articles et chapitres de monographies consacrés à l’éthique internationale.

4 jocelyne couture est professeure associée au département de philosophie de l’Université du Québec à Montréal. Elle est l’auteure de nombreux articles sur l’éthique internationale et codirectrice avec Stéphane Courtois de Regards philosophiques sur la mondialisation, Presses de l’Université du Québec, 2005.

5 jean-marc ferry est professeur de sciences politiques et de philosophie à l’Université libre de Bruxelles. Auteur d’une quinzaine d’ouvrages, il a publié Europe, la voie kantienne. Essai sur l’identité postnationale, aux Éditions du Cerf (coll. « Humanités ») en 2005.

6 klaus-gerd giesen est professeur de science politique à l’Université d’Auvergne. Auteur de plusieurs livres (en français, en allemand et en anglais) sur l’éthique internationale, il a codirigé (avec Kees van der Pijl) l’ouvrage Global Norms for the Twenty-First Century, Cambridge Scholars Press, 2006.

7 ernest-marie mbonda est maître de conférence et vice-doyen de la Faculté de philosophie de l’Université catholique de Yaoundé. Directeur (et fondateur) du Centre d’études et de recherches sur la justice sociale et politique, il est également l’auteur de John Rawls : droits de l’homme et justice politique, Presses de l’Université Laval, 2008.

8 christian nadeau est professeur agrégé au département de philosophie de l’Université de Montréal et coauteur (avec Julie Saada) de Guerre juste, guerre injuste. Histoire, théories et critiques, Presses Universitaires de France (coll. « Philosophies »), 2009.

9 kai nielsen est professeur adjoint aux départements de philosophie de l’Université Concordia et professeur émérite à l’Université de Calgary. Auteur de nombreux ouvrages, il a publié Globalization and Justice, Humanity Books, 2003.

10 geneviève nootens est professeure de science politique à l’Université du Québec à Chicoutimi et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la démocratie et la souveraineté. Elle est l’auteure du Défi du cosmopolitisme. Souveraineté démocratique, justice et mondialisation, qui paraîtra chez Liber en 2010.

11 michel seymour est professeur titulaire au département de philosophie de l’Université de Montréal et l’auteur de nombreux ouvrages dont De la tolérance à la reconnaissance. Une théorie libérale des droits collectifs, Boréal, 2008 (Prix du livre de l’Association canadienne de philosophie, 2009).

12 daniel marc weinstock est professeur titulaire au département de philosophie de l’Université de Montréal, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en éthique et philosophie politique et directeur (et fondateur) du Centre de recherche en éthique de l’Université de Montréal. Il a publié Global Justice, Global Institutions, University of Calgary Press, en 2005.

13 véronique zanetti est professeure de philosophie à l’Université de Bielefeld en Allemagne. Elle est l’auteure de nombreux articles sur l’éthique des relations internationales ainsi que d’une monographie sur la question : L’intervention humanitaire. Droit des individus, devoir des États, Labor et Fides (coll. « Le champ éthique »), 2008.

© Presses de l’Université de Montréal, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540