Version classiqueVersion mobile

L’univers des champignons

 | 
Jean Després

Première partie. La vie des champignons

2. Les modes de vie

Marie-France Gévry et Yolande Dalpé

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

À la différence des plantes qui utilisent la photosynthèse pour assurer leur croissance, les champignons sont des organismes hétérotrophes qui puisent leur énergie dans l’environnement immédiat. La capacité à absorber de la nourriture de diverses sources leur a permis de coloniser une multitude de substrats, en développant plusieurs modes de vie selon les interactions qu’ils ont avec leur milieu.

Les mycologues répartissent les champignons en trois grandes catégories en fonction de leur mode de vie : les saprobiontes s’alimentent de matière organique morte ou en décomposition ; les parasites vont puiser leur énergie dans la matière organique vivante, sur les plantes, les arbres et les animaux, par exemple ; tandis que les symbiotes vivent en symbiose avec d’autres organismes, une association bénéfique aux deux partenaires. Il en est ainsi des lichens, une association entre algues et champignons, et des champignons mycorhiziens, une association entre champignons et racines de végétaux...

Auteurs

Biologiste en écologie forestière, Marie-France Gévry s’intéresse à l’étude de l’écologie des champignons mycorhiziens en forêt boréale. Ses études graduées ont porté sur l’Étude des facteurs environnementaux déterminant la répartition des champignons forestiers comestibles en Gaspésie, QC (2010). Depuis 2005, Mme Gévry s’est impliquée activement dans la mise en valeur des champignons forestiers comestibles au sein des communautés au Lac-Saint-Jean, en Gaspésie et en Mauricie où elle a mené divers projets communautaires et formé plus de 250 utilisateurs de la ressource. Elle a siégé au sein du conseil d’administration de l’Association pour la commercialisation des champignons forestiers (ACCHF) de 2008-2011 et est l’auteure principale du Guide des champignons forestiers comestibles du Lac-Saint-Jean (2009). Elle travaille depuis 2008 à l’Université Laval comme coordonnatrice du projet d’appui à la formation en gestion des ressources naturelles dans le bassin du Congo (FOGRN-BC).

Chercheure au Centre de recherches de l’Est sur les céréales et oléagineux d’Agriculture et agroalimentaire Canada, spécialisée en taxonomie des champignons mycorhiziens arbusculaires, Yolande Dalpé est auteure de nombreux articles scientifiques et chapitres de livre, responsable de la Collection internationale de Gloméromycètes cultivés in vitro GINCO, professeure associée à l’Université de Montréal, membre chercheur de l’Institut de recherche en biologie végétale et éditrice associée de revues scientifiques. Membre honoraire des Mycologues amateurs de l’Outaouais, elle en a été présidente de 1985 à 1988 et de 2009 à 2012.

© Presses de l’Université de Montréal, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

leslibraires.fr
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search