Version classiqueVersion mobile

In Vino Veritas

 | 
Albert Adam

La dégustation

Ce qu’on en dit

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans son Dictionnaire amoureux du vin, l’académicien Bernard Pivot décrit en termes imagés les caractéristiques et les différentes étapes de la dégustation. Il nous en signale les pièges et nous montre comment elle peut s’avérer être un exercice périlleux. Pour illustrer son propos, il nous explique comment Émile Peynaud, un des papes de l’œnologie du XXe siècle et l’auteur du célèbre et classique Le goût du vin, trébucha devant un flacon de Château Haut-Brion 1970, excusez du peu.

Plus récemment, le nez d’un gourou de l’œnologie planétaire fut bien en deçà de sa mise aux enchères : un million de dollars !

La dégustation fait intervenir trois de nos cinq sens dans un ordre chronologique bien défini : la vue, l’odorat et le goût. Les impressions sensorielles qui ressortent de cet exercice sont des phénomènes complexes qui dépendent d’au moins trois types de facteurs : les qualités intrinsèques du vin d’abord, les dispositions génétiques et acquises du dégustateur ensuite, et enfin les ...

© Presses de l’Université de Montréal, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search