Version classiqueVersion mobile

In Vino Veritas

 | 
Albert Adam

Le travail de l'homme

La chimie et la viticulture

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La chimie a contribué de façon significative à sécuriser, de différentes façons, la culture de la vigne. Cet apport est particulièrement important dans deux domaines principaux, tous deux destinés à lutter contre les caprices de la nature, pour mieux encadrer les rendements de production. Le premier de ces apports consiste en l’utilisation de fertilisants de synthèse ; le second est le développement d’armes magiques : les pesticides. Mais, au fait, qu’est-ce qu’un pesticide ?

Les pesticides

Ce vocable regroupe un ensemble de molécules destinées à détruire, à tuer (du latin « cædere ») la peste, c’est-à-dire tout ce qui est nuisible, tout ce qui entre ou est susceptible d’entrer en compétition avec notre nourriture : les insectes (insecticides), les rongeurs (rodenticides), les plantes (herbicides) et les champignons (fongicides) et, pourquoi pas, les oiseaux, ou plus simplement tout ce qui nous est étranger.

Ainsi, on compte près d’une vingtaine d’agents path...

© Presses de l’Université de Montréal, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search