Version classiqueVersion mobile

In Vino Veritas

 | 
Albert Adam

Le fruit de la vigne

Vitis vinifera sylvestris et Vitis vinifera vinifera

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La vigne sauvage, aussi appelée « lambrusque », pousse encore dans plusieurs pays qui bordent la mer Méditerranée, sur les rives du Rhin et du Danube et, plus à l’est, sur les bords de la mer Noire et de la mer Caspienne. Cette aire de distribution pourrait être un pâle reflet de celle qui existait à l’origine. Les conditions climatiques ne sont pas les seules responsables de la disparition partielle de Vitis vinifera sylvestris ; les conséquences de l’industrialisation, principalement la pollution, et diverses infections comme le phylloxéra y ont également contribué. C’est d’ailleurs maintenant une espèce protégée.

Contrairement à Vitis vinifera vinifera, la vigne sauvage n’a pas l’aspect d’un buisson. C’est une plante grimpante, une liane, si vous préférez, qui peut dépasser 20 m de hauteur. Elle s’accroche par ses vrilles au tronc et aux branches d’arbres aussi différents que le chêne et l’olivier ; elle se faufile entre leur feuillage, à la recherche de lumière pour fleurir et fr...

© Presses de l’Université de Montréal, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search