Version classiqueVersion mobile

L’Inde et ses avatars

 | 
Serge Granger
, 
Christophe Jaffrelot
, 
Karine Bates
, 
et al.

II. L’Inde culturelle

Chapitre 11. Le théâtre indien

Vijaya Rao

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’influence de la littérature sanskrite sur notre temps ne sera pas moindre que ne le fut au XVe siècle la renaissance des lettres grecques1.

Comme dans le cas de la littérature indienne, le théâtre indien doit se lire au pluriel. Sa pluralité recouvre le terrain tant linguistique, religieux et ethnique que les diverses formes scéniques provenant des traditions variées. Déjà en 1966, Louis Renou publie le livre intitulé Les littératures de l’Inde. Cette reconnaissance de la pluralité conteste sans doute une approche étroite que certains orientalistes avaient adoptée en rapprochant l’indianité de l’hindouisme, ou plus particulièrement la littérature du sous-continent de la tradition sanskrite. Il est vrai qu’on pourrait effectivement s’interroger sur le phénomène panindien de cette littérature qui a connu un rayonnement partout en Inde. Cependant, accorder une importance primordiale à cette littérature aux dépens de toute autre expression littéraire serait non seulement faux, mais aus...

Auteur

Professeure et ancienne directrice du Centre d’études françaises et francophones à l’Université Jawaharlal Nehru. Sa thèse de doctorat a porté sur l’œuvre de l’écrivain québécois Michel Tremblay. Elle enseigne, entre autres, la représentation de l’Inde dans les littératures française et francophones. Elle vient d’éditer l’ouvrage Reaching the Great Moghul sur les voyageurs francophones en Inde au XVIIe et XVIIIe siècle, et a publié une anthologie, L’écriture indienne d’expression française, en 2008. La même année, elle a codirigé un numéro pour la revue Synergies Inde, sur le thème « Inde-Québec : regards croisés et rencontres francophones ». Membre du conseil administratif de l’Association internationale des études québécoises (AIEQ), elle dirige aussi le Projet d’études québécoises dans son université.

© Presses de l’Université de Montréal, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search