Version classiqueVersion mobile

L’Inde et ses avatars

 | 
Serge Granger
, 
Christophe Jaffrelot
, 
Karine Bates
, 
et al.

I. L’Inde actuelle

Chapitre 8. La mondialisation et la croissance de l’économie

Mritiunjoy Mohanty

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Selon Angus Maddison1, l’un des historiens économiques les plus respectés, l’Asie comptait pour plus de 50 % de la richesse mondiale, jus qu’aussi tard qu’en 18202. Par contre, près de deux siècles de déclin ramenaient cette part à 15 %, en 1952. De ce creux, l’Asie – entraînée initialement par le Japon, puis la Corée du Sud, Taïwan, Hong Kong (avant sa rétrocession à la Chine en 1997), Singapour et, plus récemment, la Chine et finalement l’Inde – a lentement, mais sûrement augmenté son importance dans l’économie mondiale.

L’intégration dans l’économie mondiale3

En 2010, selon les chiffres du FMI (World Economic Outlook Database), l’Asie représentait 27 % du PIB mondial en prix courant et selon les taux de change du marché. Selon les estimations de la Banque asiatique de développement, si les tendances se maintiennent, ce chiffre atteindra 51 % en 20504.

Bien sûr, toutes les prévisions, notamment celles des économistes, devraient être prises avec un grain de ...

Auteur

Professeur d’économie à l’Indian Institute of Management Calcutta à Kolkata. Il est également conseiller économique pour la New Trade Union Initiative (NTUI), à Delhi. Il a également enseigné et donné des conférences au Mexique et au Canada. Récemment, il a été chercheur invité à l’Institut des études internationales de Montréal, de l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Ses domaines d’intérêt de recherche sont la croissance et le changement structurel, la macroéconomie de l’économie ouverte et l’économie politique de la croissance. Il publie régulièrement des articles dans Economic and Political Weekly et autres revues. Son domaine actuel de recherche est la nature et le modèle d’intégration de l’Inde dans l’économie mondiale dans un cadre comparatif.

© Presses de l’Université de Montréal, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search