Version classiqueVersion mobile

Petit guide de survie des étudiants

 | 
Marie Lambert-Chan

Section 5. Le monde du travail

Pour un deuxième choix de programme stratégique

Texte intégral

1Les dates limites pour déposer votre demande d’admission en prévision de la session d’automne arrivent-elles à grands pas ? Bien entendu, vous convoitez un programme en particulier, celui qui constituera votre premier choix. Mais, pour un trimestre donné, vous avez la possibilité d’inscrire deux autres programmes par ordre de préférence. Qu’en est-il de ceux-ci ? Y avez-vous songé ?

2Selon Johanne Ricard, cette étape n’est pas à négliger. « Si vous n’obtenez pas votre premier choix à cause de vos notes, mais que vous êtes accepté dans un deuxième programme que vous avez sélectionné sans trop y penser, vous vous piégez vous-même, observe la coordonnatrice du secteur orientation scolaire et professionnelle du Centre étudiant de soutien à la réussite de l’Université de Montréal. Vous serez obligé d’investir du temps et de l’argent dans des études qui, peut-être, n’auront pas de sens pour vous. Cela pourrait engendrer de la démotivation et une baisse du rendement scolaire. »

3Bref, votre deuxième choix est aussi important que le premier. C’est pourquoi vous devez user de stratégie avant de l’inscrire sur votre formulaire. « Vous devez élaborer un plan B de manière réfléchie », résume Janique Gagnon, conseillère en orientation au Centre étudiant de soutien à la réussite.

1re stratégie : choisir un programme connexe

4Votre deuxième choix doit viser la transition, c’est-à-dire un programme qui correspondra à vos champs d’intérêt et vous permettra d’augmenter votre cote de rendement universitaire en vue d’une seconde demande d’admission pour atteindre votre objectif initial.

5En effet, à votre prochaine demande, vous serez jugé en fonction de votre relevé de notes universitaire. D’où l’importance de vous démarquer par rapport à la moyenne du groupe. Avec l’aide d’un conseiller en orientation, vous évaluerez vos chances d’entrer dans ce programme et de le réussir, tout en tenant compte des arrangements à faire pour atteindre votre but. Ce n’est pas un chemin facile, car il vous faut aimer ce programme afin de conserver votre motivation.

2e stratégie : trouver un compromis

6Idéalement, le programme sélectionné devra vous satisfaire à long terme et vous ouvrir les portes d’une carrière à la mesure de vos attentes… tout en vous permettant de conserver un bon dossier scolaire si jamais vous refaites une demande pour votre premier choix.

7« En décortiquant les raisons qui motivent votre premier choix, vous découvrirez une foule de possibilités, estime Johanne Ricard. Demandez-vous pourquoi vous désirez suivre ce programme. Qu’est-ce qui vous attire ? Dans quel autre programme pouvez-vous exercer un rôle semblable ? »

8Il y a des milliers de demandes par année dans les facultés de droit de la province ! Si ce programme vous plaît, mais que vous estimez avoir peu de chances d’y être admis, regardez du côté des études en relations industrielles si l’aspect juridique vous attire. Si la justice sociale et la relation d’aide vous tiennent à cœur, le travail social peut se révéler être une autre option intéressante.

9« Et ne jugez pas une discipline par la seule description de son programme, conseille Mme Ricard. Allez sur le terrain, questionnez des professionnels. »

3e stratégie : emprunter une autre voie

10Si vous décidez d’explorer de nouvelles avenues, seul ou avec un conseiller en orientation, n’hésitez pas à vous tourner vers des domaines qui n’ont aucun lien avec votre premier choix, mais qui éveillent en vous une certaine curiosité et qui répondent à vos critères et à vos attentes professionnelles.

11« Il y a une part de renoncement dans cette stratégie, admet Janique Gagnon. Il faut faire le deuil de son premier choix. Mais sachez qu’il n’y a pas qu’une seule carrière idéale. »

12« Et qui sait, peut-être que des goûts insoupçonnés naîtront de cette démarche, et votre deuxième choix finira bien par devenir votre premier… », signale Johanne Ricard.

Table des illustrations

URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/7701/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 94k

© Presses de l’Université de Montréal, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Open access

Acheter

Volume papier

Decitre
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search