Version classiqueVersion mobile

Petit guide de survie des étudiants

 | 
Marie Lambert-Chan

Section 4. Les études supérieures

Les défis de la cotutelle de thèse

Texte intégral

1Un doctorant qui s’engage dans une cotutelle de thèse verra la vie en double. Il sera formé et encadré par un duo de directeurs de recherche, le premier dans une université québécoise, le second dans un établissement d’enseignement supérieur à l’étranger. Il effectuera ses travaux dans les deux institutions et, si tout va bien, se verra décerner un diplôme unique sous la forme de deux parchemins délivrés respectivement par les universités en question mentionnant leur collaboration.

2Avec une cotutelle, un étudiant multiplie par deux l’enrichissement scientifique qu’il tirera de cette formation… mais double aussi les responsabilités et les défis normalement associés au parcours doctoral !

3« Une cotutelle, c’est prestigieux. Cela ouvre les portes d’une carrière internationale. Cependant, c’est très exigeant », observe Richard Patry, vice-doyen et secrétaire de la Faculté des études supérieures et postdoctorales de l’Université de Montréal.

4« Cela leur donne une nouvelle perspective de leur univers disciplinaire », ajoute Francine Rheault, agente de recherche et de planification responsable des cotutelles au Service de soutien académique de l’Université du Québec à Montréal.

5Les programmes de cotutelles de thèses ont pour objectif d’encourager la coopération scientifique entre les équipes de recherche étrangères et québécoises en favorisant la mobilité des doctorants.

6Les étudiants qui suivent ce parcours sont souvent ceux qui réussissent le mieux et, conséquemment, qui sont les plus enthousiastes. Une qualité essentielle, selon Stéphanie Tailliez, conseillère en cotutelle, international et programmes conjoints de la FESP, qui ajoute : « Ils doivent être prêts à y investir beaucoup d’énergie parce que cela ne se fait pas en claquant des doigts ! »

Discipline, organisation… et patience

7Le doctorant doit d’abord s’assurer que ses directeurs ont déjà collaboré l’un avec l’autre à des recherches et à des publications ou encore à l’organisation de colloques, de séminaires ou de conférences. « On ne se le cachera pas : travailler avec un seul directeur peut se révéler compliqué. Alors, imaginez avec deux ! » remarque Mme Tailliez.

8Une bonne communication est donc indispensable. « Vous devez toujours vous assurer que vos directeurs sont en lien, et vous-même devez maintenir le contact avec eux », affirme Francine Rheault.

9Sachez par ailleurs que la cotutelle ne sera effective que lorsqu’une convention aura été conclue entre vos deux universités. Ce contrat stipulera les exigences pédagogiques de votre programme d’études et précisera le temps que vous passerez dans chaque établissement, les droits de scolarité à payer, le déroulement de l’examen de synthèse et de la soutenance de thèse, etc.

10En parallèle, le doctorant entreprendra des démarches pour être admis dans les deux universités, ce qui n’est pas forcément simple. « Chaque établissement a ses formalités, signale Stéphanie Tailliez. Par exemple, l’un exigera que la convention soit signée, l’autre pas. »

11Cela implique donc un suivi serré du dossier, même après l’inscription. « Ici, nous travaillons avec un calendrier trimestriel, alors qu’en France il est annuel, poursuit la conseillère. Il y a des conséquences sur les frais de scolarité qui sont payés en fonction de ces périodes. Si les étudiants ne restaient qu’un trimestre en France, ils devraient quand même payer les frais pour une année entière. Et demander un remboursement partiel peut s’avérer très compliqué. C’est pourquoi nous recommandons aux étudiants de passer une année complète dans chaque établissement. »

12Bref, une cotutelle demande de l’initiative, de la discipline, de l’organisation et une très grande patience ! Mais le jeu en vaut la chandelle. En prime, vous pourriez terminer plus tôt ! « On remarque que ces doctorants finissent un peu plus vite que les autres », confirme Richard Patry.

Table des illustrations

URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/7688/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 109k

© Presses de l’Université de Montréal, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Open access

Acheter

Volume papier

Decitre
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search