Version classiqueVersion mobile

Le tour du monde des champignons en 60 tableaux

 | 
Jean Després

56. Des robes couleur de champignon

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Du vert de malachite au bleu de l’indigotier, en passant par le jaune du curcuma et le pourpre du murex, les couleurs des tissus qui nous habillent et drapent nos fenêtres peuvent se décliner à l’infini grâce aux minéraux et aux plantes dont on utilise les molécules. Durant la Seconde Guerre mondiale, pour faire suite à une pénurie de ces colorants, les fabricants se mirent en quête de nouveaux pigments… et les trouvèrent dans les champignons. Ils découvrirent notamment le Polypore rutilant, qui devient intensément violet au contact de la potasse (KOH). Une seule goutte de ce réactif dans un bain contenant 4 g de champignon râpé peut teindre jusqu’à 100 g de fibres textiles.

Une trentaine d’années plus tard, Myriam Rice, une artiste californienne, relance l’intérêt pour les teintures fongiques avec ses livres Let’s Try Mushrooms for Color, publié en 1974, et Mushrooms for Color, en 1980. Elle y propose des recettes de teintures résistantes au soleil et au lavage pour 164 coloris diff...

© Presses de l’Université de Montréal, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Decitre
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search