Version classiqueVersion mobile

Le tour du monde des champignons en 60 tableaux

 | 
Jean Després

54. Perception orientale

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Selon un rapport de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) en 2006, la grande majorité des peuples d’Asie, en particulier ceux d’Extrême-Orient (sauf le sud de l’Inde), accordent une place appréciable aux champignons dans leur régime alimentaire et dans leurs activités commerciales avec d’autres pays. Ils se nourrissent de plusieurs espèces et attribuent à la plupart d’entre elles des vertus médicinales et parfois aphrodisiaques. Les Chinois et les Japonais leur vouent un culte qui se manifeste dans l’art depuis des millénaires. Dans la composition d’un arbre cosmique de la dynastie Han de l’Est (-29 à 220 de notre ère) présentée au Musée des Arts asiatiques de Nice, on peut apercevoir des Immortels (sages taoïstes) atteignant l’extase par des pratiques ascétiques symbolisées par la cueillette de Lingzhi, avec lequel on prépare un élixir de longévité transporté dans des urnes à dos d’éléphant. Ce champignon, qui porte aussi les noms de Reishi au ...

© Presses de l’Université de Montréal, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Decitre
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search