Version classiqueVersion mobile

Le tour du monde des champignons en 60 tableaux

 | 
Jean Després

38. Comestibilité conditionnelle

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Parmi les milliers d’espèces de champignons sauvages qui croissent dans les prés et les forêts, certains titillent les papilles, d’autres les agressent détestablement ou représentent un défi pour la dentition, en raison de leur texture coriace. Il y a aussi ceux qui vous transportent vers un univers psychédélique, l’hôpital ou le cimetière. Pour déterminer la comestibilité des espèces, les mycologues classifient les champignons en tenant compte de leurs qualités gustatives et olfactives, de leur texture, des intolérances qu’ils provoquent chez certaines personnes, des cas d’intoxication documentés, des propriétés des toxines qu’ils peuvent contenir et des risques de méprises avec des espèces toxiques. À partir de ces critères, les mycologues qualifient les espèces de comestibles (de premiers choix à acceptables), d’immangeables, d’indigestes, d’hallucinogènes, de toxiques ou de mortelles. Ils accompagnent parfois cette étiquette du signalement de cas d’intolérances fréquents, de tox...

© Presses de l’Université de Montréal, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Decitre
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search