Version classiqueVersion mobile

Le tour du monde des champignons en 60 tableaux

 | 
Jean Després

35. Un ménage à trois très spécial

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Lorsqu’un champignon fructifie au sol en compagnie de certaines essences d’arbre, il y a lieu de présumer qu’un lien invisible les unit. Le plus souvent, il s’agit de mycorhizes, une relation symbiotique qui s’établit entre le mycélium du champignon et les radicelles de l’arbre. Il arrive aussi que le champignon soit un décomposeur spécialisé dans la litière de certains arbres bien précis. Plus rarement, une investigation plus poussée démontrera qu’il s’agit plutôt d’un parasite des racines, comme c’est le cas de l’Armillaire commun (Armillaria ostoyæ). Enfin, il y a les cas spéciaux, comme celui du Bolet veiné, dont le mode de vie très original diffère grandement de ses congénères symbiotiques.

Le Bolet veiné se reconnaît aisément à la morphologie particulière de sa partie fertile constituée de veines jaunes, ramifiées et profondes, à la position le plus souvent excentrique ou latérale de son pied et à son lien privilégié avec les frênes. Il abonde dans le nord-est de l’Amérique par...

© Presses de l’Université de Montréal, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Decitre
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search