Version classiqueVersion mobile

Le tour du monde des champignons en 60 tableaux

 | 
Jean Després

21. Lueurs dans la nuit

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Comme certains animaux marins, des bactéries et des insectes, tels que les lucioles, plusieurs espèces fongiques émettent de la lumière. Ce phénomène appelé bioluminescence s’explique par l’oxydation de la luciférase (un complexe d’enzymes de la classe des luciférines), en présence d’eau et d’oxygène. L’énergie dégagée par cette réaction se manifeste dans l’obscurité sous la forme d’une lueur généralement verte ou bleue, qui peut parfois s’avérer suffisamment intense pour éclairer l’environnement immédiat. À ce propos, Olaus Magnus (1490-1557), un religieux et écrivain suédois, mentionne dans Historia de Gentibus Septentrionalibus (1555) que des habitants du Grand Nord utilisaient des débris de bois pourri pour éclairer les sentiers dans la forêt. Il fut établi au 19e siècle que ce bois devait comporter du mycélium d’armillaire.

La soixantaine d’espèces fongiques bioluminescentes actuellement connues appartiennent toutes à des familles de champignons à lames.

Image

Pleurote ...

© Presses de l’Université de Montréal, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Decitre
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search