Version classiqueVersion mobile

Le tour du monde des champignons en 60 tableaux

 | 
Jean Després

17. La dispersion des spores

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Pour coloniser de nouveaux territoires, les champignons génèrent et répandent des spores. Dans le cas de champignons produisant une fructification, elles naissent à partir de cellules reproductrices microscopiques concentrées sur la partie fertile, se trouvant le plus souvent sous le chapeau ou à l’intérieur d’une coupe. Il existe deux types de cellules reproductrices : des asques, en forme de tubes, chez les Ascomycètes, et des basides, qui ont plutôt la forme de massues porteuses d’appendices, chez les Basidiomycètes. Chez les Ascomycètes, les spores, le plus souvent en groupe de huit, se développent à l’intérieur de leurs asques et sont projetées dans les airs à très grande vitesse (jusqu’à 25 m/s) lorsque la tension interne du liquide dans l’asque atteint un niveau critique, à la suite de l’expansion des spores en maturation. Ce phénomène s’observe facilement à l’œil nu chez les Ascomycètes en forme de coupe dont l’intérieur est tapissé d’asques, comme cette Pézize de Micheli. I...

© Presses de l’Université de Montréal, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Decitre
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search