Version classiqueVersion mobile

Le tour du monde des champignons en 60 tableaux

 | 
Jean Després

7. En langue fongique

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Comme dans tous les domaines de spécialisation, la mycologie utilise un vocabulaire qui lui est propre. Certains glossaires contiennent plus de 700 termes, lesquels sont le plus souvent des variations de sens de mots déjà établis. Une visite guidée au royaume des champignons, longtemps appelés Mycètes, puis plus récemment Eumycètes, permet de découvrir les principaux vocables de la « langue fongique ».

Le préfixe myco-, signifiant « champignon » en grec ancien, sert à toutes les sauces. Pour les personnes qui gravitent autour des champignons, il y a les mycologues qui les étudient, les mycophages qui les mangent et les mycophiles qui les adulent. Pour les environnementalistes qui utilisent les champignons, la mycoremédiation représente une technique d’épuration faisant appel aux agents fongiques pour éliminer des polluants, et la mycosylviculture constitue un ensemble de pratiques visant à améliorer la vitalité de la forêt en favorisant la mycorhize, symbiose entre les plantes et les...

© Presses de l’Université de Montréal, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Decitre
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search