Version classiqueVersion mobile

Cultures courtoises en mouvement

 | 
Isabelle Arseneau
, 
Francis Gingras

Discours et contre-discours de la courtoisie

La courtoisie insolite d’Ipomédon

Paola Scarpini

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans cet article nous voudrions partir du curieux paradoxe qui s’offre aux lecteurs de l’Ipomédon de Hue de Rotelande1 : l’œuvre, tout en racontant les exploits guerriers et l’idylle amoureuse du personnage éponyme, met en scène un héros chez qui alterne les comportement courtois et discourtois, alternance qui l’éloigne du topos classique et contemporain du héros chevaleresque. Puisque l’œuvre n’est pas complètement burlesque, malgré les passages ironiques et certaines scènes parodiques, on peut se demander comment concilier la perspective d’une histoire courtoise et ce héros qui non seulement ne défend pas les valeurs de la courtoisie mais qui agit parfois complètement à l’encontre de celles-ci.

Hue de Rotelande nous donne une liste de qualités qui font d’Ipomédon un jeune homme courtois :

Vallet esteit e baus e gent,
De merveillous afaitement
N’out al munt si beau juvenceaus,
Ne si aligné ne si beaus,
Ne si curteys ne si vaillant
Si franc, si duz ne si soffrant.
(Ipomédon, v. 183-192)

Le h...

Auteur

University of Sheffield

© Presses de l’Université de Montréal, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search