Version classiqueVersion mobile

Comment tuer Shakespeare

 | 
Normand Chaurette

III. L’amour

Une traduction de La Nuit des Rois

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

À mesure que nos regards abordent les triangles enneigés des sommets, nous sommes conduits à travers une dénivellation dont le chemin rocailleux s’insinue jusqu’au bord d’une crique qui serpente. Chaque caillou et chaque touffe de verdure se démarque de la surface limpide tandis que le versant disparaît tranquillement dans un brouillard qui s’élève pour faire apparaître, par l’effet d’un léger contraste, une nouvelle branche du ruisseau, surmontée d’une passerelle. Une fois cette étape franchie, il est frappant de nous découvrir dans un tout autre monde. Il y a là d’étranges cabanes, attenant à des remises, à moitié recouvertes de branchages, à moitié de planches de bois pourri. La lumière s’étend là-dessus, délayant les contours, les accidents, les galets, les mauvaises herbes, comme sous l’effet d’un pinceau juste avant l’application d’une éponge humide.

Une sorte de Tendre du XIXe siècle, auquel conviendrait mieux le nom de Rude. Ce paysage respire le délabrement, tout en laissant...

© Presses de l’Université de Montréal, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search