Version classiqueVersion mobile

Comment tuer Shakespeare

 | 
Normand Chaurette

II. Les maîtresses

Deux traductions de Comme il vous plaira

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Même si je sais par cœur de longs passages de Richard III, je n’ai jamais lu la pièce en entier.

Même au moment où j’ai commencé d’en traduire le prologue, je n’avais pas lu Roméo et Juliette en entier.

Je n’ai pas lu La Comédie des erreurs, Beaucoup de bruit pour rien, Peines d’amour perdues

Je n’ai jamais lu Hamlet en entier. Je n’ai pas traduit la pièce. Mes amis me demandent souvent si j’aimerais le faire. Cette pièce-là en particulier. Il paraît que c’est la plus longue. Ça ne correspond pas à une envie, ni à un désir, ni à quoi que ce soit. Si on me le demandait, je le ferais, pas tant pour mourir de peur que pour goûter à la peur. Parce que ce serait, encore une fois, une chose pour laquelle je serais choisi. Une fois que j’aurais fini de traduire Hamlet, l’expérience se déposerait dans mon souvenir comme à la suite d’un long voyage qu’il faut faire quand le travail l’oblige : on n’en retient souvent que la beauté des piscines, la douceur du climat et la volupté d’un être qu’on...

© Presses de l’Université de Montréal, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search