Versione classicaVersione mobile
OpenEdition Books

Transmédiations

 | 
Jean-François Vallée
, 
Jean Klucinskas
, 
Gilles Dupuis

Postromantisme, baroque et spätzeit

Palimpsestes et frontières. Anselm Kiefer au Louvre

Françoise Lucbert

I formati HTML, PDF, ePub sono accessibili agli utenti delle biblioteche e degli istituti che hanno richiesto la licenza OpenEdition Freemium per Books. Ad ogni modo, l'opera potrà essere acquistata online tramite le nostre librerie affiliate, nei formati PDF e ePub. Se la versione a stampa è disponibile sono proposti dei link verso le librerie in questa stessa pagina.

Estratto del testo

Le 25 octobre 2007, était inauguré au musée du Louvre un décor d’Anselm Kiefer comprenant une grande peinture murale, Athanor, flanquée de deux sculptures, Danaé et Hortus conclusus, installées dans des niches sur chacun des murs latéraux de l’escalier nord de la colonnade1. Les documents promotionnels diffusés par le Louvre pour l’occasion faisaient état du caractère exceptionnel de l’événement, puisque aucun artiste contemporain n’était intervenu de façon pérenne (et il faut insister sur ce mot) au musée depuis que Georges Braque avait orné le plafond de la salle étrusque d’une belle peinture bleue aux motifs stylisés d’oiseaux et d’étoiles. C’était en 1953. Au cours des siècles précédents, d’autres peintres de renom, comme Poussin, Le Brun, Ingres ou Delacroix, avaient pourtant été associés à la décoration du palais en réalisant des œuvres permanentes. De fait, depuis son ouverture en 1793, le « Museum central des Arts » a fait une large place à la création contemporaine...

© Presses de l’Université de Montréal, 2012

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540

Acquista

Versione a stampa

Decitre