Versión clásicaVersión móvil
OpenEdition Books

Transmédiations

 | 
Jean-François Vallée
, 
Jean Klucinskas
, 
Gilles Dupuis

Postromantisme, baroque et spätzeit

Palimpsestes et frontières. Anselm Kiefer au Louvre

Françoise Lucbert

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

Le 25 octobre 2007, était inauguré au musée du Louvre un décor d’Anselm Kiefer comprenant une grande peinture murale, Athanor, flanquée de deux sculptures, Danaé et Hortus conclusus, installées dans des niches sur chacun des murs latéraux de l’escalier nord de la colonnade1. Les documents promotionnels diffusés par le Louvre pour l’occasion faisaient état du caractère exceptionnel de l’événement, puisque aucun artiste contemporain n’était intervenu de façon pérenne (et il faut insister sur ce mot) au musée depuis que Georges Braque avait orné le plafond de la salle étrusque d’une belle peinture bleue aux motifs stylisés d’oiseaux et d’étoiles. C’était en 1953. Au cours des siècles précédents, d’autres peintres de renom, comme Poussin, Le Brun, Ingres ou Delacroix, avaient pourtant été associés à la décoration du palais en réalisant des œuvres permanentes. De fait, depuis son ouverture en 1793, le « Museum central des Arts » a fait une large place à la création contemporaine...

© Presses de l’Université de Montréal, 2012

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Comprar

Volumen papel

Decitre