Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Transmédiations

 | 
Jean-François Vallée
, 
Jean Klucinskas
, 
Gilles Dupuis

Postromantisme, baroque et spätzeit

Le baroque de la banalité : essai sur la re-traduction

Karlheinz Barck

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Une réflexion m’habite depuis longtemps en marge de mes lectures de Walter Benjamin, et ce, plus particulièrement en ce qui concerne ses textes pour lesquels il est considéré comme l’animateur critique d’un dialogue culturel et intellectuel entre la France et l’Allemagne. J’ai toujours été étonné par le peu de cas qu’on faisait de son travail de traducteur, de son rôle, plus précisément, de poète-traducteur, tel que Paul Westheim l’avait caractérisé déjà dans les années 1920 à l’occasion du compte rendu de sa traduction des Tableaux parisiens.

Dès le début des années 1980, comme le note Antoine Berman, les éditeurs des écrits de Benjamin avaient souligné qu’une analyse de ses traductions dans la perspective de sa propre théorie de la traduction serait « une importante tâche de la recherche1 ». Pourtant, si l’on regarde aujourd’hui le monumental Benjamin Handbuch qui est paru récemment aux éditions Metzler à Stuttgart2, on est surpris de l’absence de toute contribution sur Be...

© Presses de l’Université de Montréal, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Decitre