Version classiqueVersion mobile

Tu seras journaliste

 | 
Germaine Guèvremont

Un sauvage ne rit pas

Madame Rivard1

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

— Je vous dérange ?

C’est encore la belle Hélène qui apparaît sur le pas de ma porte au moment où, le chapeau sur la tête, je me préparais à sortir. Une Hélène plus conciliante, mariée depuis quatre ans. Elle est même la maman d’un petit bonhomme qu’elle adore.

— Vous ne me dérangez pas. J’allais même vous chercher par toute la ville pour vous emmener avec moi.

— Et où vous rendez-vous de ce pas ?

— Au diable vauvert, chez la bonne femme Rivard.

— La vieille folle qui a perdu son mari dernièrement et qui a la figure comme une pomme cuite ?

— D’abord elle n’est ni vieille ni folle. Si ça peut vous faire plaisir, je vous concède qu’elle n’est pas jolie, jolie. Mais savez-vous ce que la maternité nous réserve à nous ?

L’idée qu’Hélène pourrait ressembler à la mère Rivard sur ses vieux jours nous réjouit.

Elle viendra avec moi à une condition :

— Me direz-vous ce que vous allez faire là ?

— C’est long. Je vous raconterai cela en marchant.

Sans mot dire, d’abord, nous cheminons sur le chemin trop f...

© Presses de l’Université de Montréal, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search