Version classiqueVersion mobile

Tu seras journaliste

 | 
Germaine Guèvremont

Tu seras journaliste

Chapitre XVI164

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’espérance, selon le mot de la Bible, brille avec le jour165.

Pour Caroline, combien d’autres journées commencées dans la lumière d’un matin prometteur finirent dans la lassitude et le découragement ! Un automne pluvieux et venteux achevait de l’imprégner de sa mélancolie. « Où vais-je ? se demandait-elle souvent. Je suis une réfugiée qui fuit sur une route étrangère. C’est vrai, je fuis. Je fuis la région de ma belle jeunesse dévastée par ma faute. »

À part de lui signifier un ordre ou une remarque, Philippe ne lui adressait plus la parole. Bien qu’apparemment il n’y eût pas prêté attention, la scène du rire devant mademoiselle Lacourse l’avait profondément humilié. On aurait dit qu’à partir de ce jour, il avait abaissé entre eux deux une grille infranchissable. Jamais la moindre confidence ne jaillissait de ses lèvres. Aucun compliment, aucun reproche n’allait apprendre à Caroline ce qu’il pensait de son travail. Comme ils partageaient la même pièce, leurs silences, hostile d’une p...

© Presses de l’Université de Montréal, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search