Version classiqueVersion mobile

Parti pris littéraire

 | 
Lise Gauvin

Chapitre premier. Notre maître le présent

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Le dédoublement de la personnalité a entraîné la chute de notre âme de peuple dans les abîmes du souvenir, »
Jean Bouthillette
(Le Canadien français et son double, l’Hexagone, 1973, p. 49)

Révoltés et révolutionnaires, les partipristes se distinguent des générations précédentes par l’intransigeance de leurs refus, par le nombre impressionnant de leurs ruptures. Le regard posé sur les aînés est impitoyable ; le jugement sans appel. Lancé dans une vaste entreprise de démystification, le groupe, qui aurait pu s’appeler, au dire de Pierre Maheu, un Front intellectuel de libération du Québec, s’attaque simultanément à une série d’idéologies ou d’attitudes qui ont contribué jusque-là à identifier le Canada français. Certaines affinités émergent de cette avalanche de rejets. Des unes et des autres dépendent les prises de position littéraires que nous nous contenterons ici d’esquisser avant de les examiner plus à loisir. Car malgré la provocation affirmative du titre, on ne saurait comprendr...

© Presses de l’Université de Montréal, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search