Version classiqueVersion mobile

Fabrications

 | 
Louis Hamelin

Le portrait

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

À l’automne 2006, après avoir transité pendant près d’un an dans un minuscule appartement d’étudiant de la bourgade nordique nommée Rouyn-Noranda, Hamelin empila ses pénates dans un gros cube de location puis, en compagnie de son chat terrorisé, traversa une dernière fois ce parc de La Vérendrye que, dans ses tentatives ultimement vouées à l’échec de concilier vie intellectuelle et isolement sauvage, il s’était tant de fois tapé dans les deux sens depuis quatre ans.

Il vint s’établir beaucoup plus près de Montréal, à Sainte-Béatrix, joli petit village du pays lanaudois rattaché, par la cancéreuse prolifération de l’étalement urbain et sa relative proximité de l’autoroute 40, à la troisième couronne de la grande conurbation montréalaise.

Il va de soi qu’il n’emménagea pas dans le village comme tel, qui n’était guère plus qu’un croisement de routes doté d’une église et d’une épicerie, en haut d’une côte entre Saint-Alphonsede-Rodriguez (où Pierre Vallières, quarante ans plus tôt, avait ...

© Presses de l’Université de Montréal, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search