Version classiqueVersion mobile

Fabrications

 | 
Louis Hamelin

6,9 secondes

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans Mao II (1991), Don DeLillo a écrit quelques pages aussi mémorables que définitives sur le terrorisme, dans lequel son alter ego (l’écrivain du livre, si l’on préfère), Bill Gray, voit la seule force subversive capable aujourd’hui de modifier le champ de la conscience humaine, un pouvoir auquel ne peut plus prétendre, selon lui, la littérature de l’ère postbeckettienne. Le mot subversif, ici, est important : la publicité est elle aussi une force de transformation de la conscience, mais le rapport qu’elle entretient avec la subversion est, au mieux, ambivalent.

Mais ce n’est pas pour son Mao II que je convoque DeLillo, Libra, son précédent roman (1988), étant d’un plus grand intérêt encore dans le cadre du présent essai sur le traitement romanesque de l’histoire. Libra est le JFK de Don DeLillo, sa version romanesque de l’assassinat du trente-cinquième président des États-Unis – Libra, « Balance », était le signe astrologique du tueur présumé, Lee Harvey Oswald.

Un des points de dé...

© Presses de l’Université de Montréal, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search