Version classiqueVersion mobile

Le campus

 | 
Christina Cameron
, 
Claudine Déom
, 
Nicole Valois

CIRCUIT F – Le village étudiant • The student village

44. Le paysage du CEPSUM et du stade d’hiver

Landscape of the stade d’hiver and CEPSUM

Texte intégral

Le terrain sportif du stade d’hiver

1Les aménagements paysagers de ce secteur, comme plusieurs des réalisations de cette époque sur le campus, sont imprégnés d’un esprit fonctionnel. Ils relient avec efficacité et fluidité les espaces entre eux et incarnent la volonté d’inscrire en continuité les usages intérieurs et extérieurs des pavillons. L’escalier de béton qui mène à l’entrée principale du stade d’hiver et sa large terrasse de pierres naturelles, de même que la succession d’escaliers et de terrasses entre le stade d’hiver et le CEPSUM, illustrent bien cet aspect du design. L’intégration de la station de métro Édouard-Montpetit en 1988 a renforcé l’esprit fonctionnel des aménagements paysagers par la construction de la passerelle couverte entre les deux bâtiments.

2Le terrain sportif, très utilisé par les équipes de soccer et de football universitaires, marque la vocation sportive de ce pôle du campus, renforcée au début des années 2000 par l’ajout d’estrades du côté sud. Les estrades du côté nord offrent une vue sur la paroi rocheuse de la montagne, ce qui rappelle aux spectateurs la présence du campus sur le mont Royal. Derrière l’abondante végétation qui en recouvre maintenant la partie ouest se cachent les traces de l’ancienne carrière. Cette perspective ne constitue d’ailleurs pas la seule manifestation visible des composantes géomorphologiques du mont Royal. Une série d’affleurements rocheux de calcaire sont visibles depuis le boulevard Édouard-Montpetit, devant le Centre et le stade. Un peu plus à l’ouest, l’œuvre d’art public de Pierre Granche, Topographie/Topologie (1976), rappelle la géomorphologie de la montagne. Pierre Granche a été artiste et professeur en arts plastiques à l’Université de Montréal de 1975 à 1997. Bien que l’œuvre ait subi quelques transformations, sa présence marque toujours fortement ce tronçon du boulevard.

*

3 The landscape of this area of the campus, like so many others from the same era, was designed with careful attention to its functionality, the expression of a desire to link effectively and fluidly the spaces between buildings, and to create continuity between outside and inside. The concrete stairway leading up to the main entry of the stade d’hiver – with its large natural stone terrace and succession of stairways and terraces – also conforms to the intent of the design. The integration of the Édouard-Montpetit metro station in 1988 further reinforced the functional spirit of the landscape. A covered pedestrian bridge was constructed linking the two buildings and allowing access to the Édouard-Montpetit metro station underneath the stadium’s terrace.

4 This area of the campus is used primarily for athletic activities. The University’s soccer and football teams both play on the field here. In 2000, a new set of bleachers was added on the south side of the field. The view towards the rocky face of Mount Royal from the bleachers on the north side reminds the viewer of the campus’presence on Mount Royal. Behind the abundant vegetation which now covers the western portion of the mountain are traces of what once was a quarry. These are not the only traces of the mountain’s history. A series of limestone outcroppings can be seen from boulevard Édouard-Montpetit, in front of the CEPSUM and the stadium. A little further to the west, the work of public art Topographie/Topologie (1976) also highlights the history of the mountain. Pierre Granche was an artist and a professor in plastic arts from 1975 to 1997. While the work may have undergone several transformations, it remains a distinguishing feature of the boulevard.

Table des illustrations

Légende Le terrain sportif du stade d’hiver
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/6968/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 246k

© Presses de l’Université de Montréal, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search