Version classiqueVersion mobile

Le campus

 | 
Christina Cameron
, 
Claudine Déom
, 
Nicole Valois

CIRCUIT C – Le pôle scientifique • The scientific node

22. Le pavillon André-Aisenstadt

Desnoyers Mercure et Associés, et Jodoin Lamarre Pratte et Associés Architectes, 1994

The André-Aisenstadt pavilion

Texte intégral

22. Le pavillon André-Aisenstadt
23. Le pavillon Paul-G.-Desmarais
24. Le pavillon Jean-Coutu
25. Le pavillon Marcelle-Coutu
26. L’agora Morris et Rosalind Goodman
27. Le paysage du pôle scientifique
28. Le Centre des technologies de fabrication en aérospatiale
29. Le paysage du chemin de l’École Polytechnique

Le pavillon André-Aisenstadt

1L’immeuble est érigé à l’ouest, légèrement derrière le pavillon Roger-Gaudry, à l’intersection du chemin de la Tour et du chemin des Services. On le repère facilement grâce aux trois tours de béton composant l’œuvre d’art de Robert Roussil, Sans titre (1985), qui se trouvent devant.

2Le pavillon annonce la plus récente phase d’expansion du campus principal, soit celle qui commence officiellement avec l’adoption du plan directeur de 1995 et qui permet la construction d’un pôle scientifique sur le campus regroupant les pavillons Paul-G. -Desmarais (1996), Marcelle-Coutu (2004), Jean-Coutu (2004) et J.-Armand-Bombardier (2004). L’histoire de ce pavillon est intimement liée à celle d’André Aisenstadt (1912-2001), un personnage connu pour ses actions philanthropiques dans tout le Canada et à l’Université de Montréal et, surtout, pour sa passion pour les mathématiques.

3L’édifice de six étages a été conçu pour abriter le département de mathématiques. Il se reconnaît sur le campus par son parement de brique brune orangée. Son architecture propose une solution efficace à un programme qui se définit principalement par un besoin important de locaux d’enseignement. Le bâtiment est composé d’un axe central de circulation tracé à l’intérieur du plan qui suit celui du chemin de la Tour à l’extérieur. De ce couloir central intérieur émanent des couloirs perpendiculaires qui délimitent des salles de cours aux dimensions variées et des bureaux de professeurs. Depuis l’extérieur, le bâtiment se compose de trois volumes en saillie dont l’implantation est déterminée en relation avec la courbe du chemin de la Tour.

*

4 The André-Aisenstadt pavilion is situated to the west and slightly behind the Roger-Gaudry pavilion, at the intersection of chemin de la Tour and the chemin des Services. The building is easily identified by the three concrete towers of Robert Roussil’s 1985 art work, which stands at the front of the building.

5 The André-Aisenstadt pavilion was the first part of the most recent phase of construction on the main campus, initiated in 1995 with the adoption of the 1995 master plan, which provided for the construction of a science node that includes the Paul-G. -Desmarais (1996), Marcelle-Coutu (2004), Jean-Coutu (2004) and J.-Armand-Bombardier (2004) buildings. The history of the André-Aisenstadt pavilion is intimately linked to the history of its namesake – a man known for his philanthropic activities at the University and across Canada, as well as his passion for mathematics.

6 The six-storey building was constructed to house the Department of Mathematics. It is known on campus for its orange-brown brick exterior. Its design proposes an effective solution to a programme that principally defined needs for classroom space. The building is organized around a central circulation axis which extends the line of chemin de la Tour to the interior of the building. Secondary corridors perpendicular to this central corridor lead to classrooms and to professors’offices. From the outside, the building is composed of three projecting volumes whose siting has been determined by the curve of chemin de la Tour.

Table des illustrations

Légende 22. Le pavillon André-Aisenstadt23. Le pavillon Paul-G.-Desmarais24. Le pavillon Jean-Coutu25. Le pavillon Marcelle-Coutu26. L’agora Morris et Rosalind Goodman27. Le paysage du pôle scientifique28. Le Centre des technologies de fabrication en aérospatiale29. Le paysage du chemin de l’École Polytechnique
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/6948/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 206k
Légende Le pavillon André-Aisenstadt
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/6948/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 354k

© Presses de l’Université de Montréal, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search