Version classiqueVersion mobile

Le campus

 | 
Christina Cameron
, 
Claudine Déom
, 
Nicole Valois

Avant-propos

Texte intégral

1Le contenu de ce guide prend appui sur une étude portant sur les valeurs patrimoniales du campus principal de l’Université de Montréal réalisée par les auteures en 2007 et 2008. L’étude s’inscrivait dans le processus d’élaboration d’un nouveau plan directeur pour les espaces appartenant à l’Université, une initiative du vice-rectorat – Planification. La préoccupation des autorités de l’Université pour le patrimoine bâti et naturel du campus se justifie pleinement. En 2005, le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec créait l’arrondissement historique et naturel du mont Royal, dont l’étendue inclut le campus de l’Université. Cet arrondissement historique et naturel est unique au Canada et la présence de l’Université constitue une composante importante de son flanc nord.

2Pour évaluer les valeurs patrimoniales du campus, l’équipe de la Chaire de recherche du Canada en patrimoine bâti de l’École d’architecture de la Faculté de l’aménagement a entrepris une recherche en trois volets. Le premier volet visait la constitution de dossiers documentaires sommaires à propos des édifices et des aménagements paysagers du campus. Le deuxième volet a permis l’élaboration et la mise en œuvre d’outils d’évaluation de l’intérêt patrimonial des différentes composantes du campus, chacune considérée individuellement. Le troisième volet a déterminé les valeurs patrimoniales pour l’ensemble du campus principal. Les résultats de cette recherche offrent à l’Université un outil pour la prise de décision fondé sur les valeurs patrimoniales, une approche incontournable pour la planification, le développement et la gestion responsables du territoire.

3La méthodologie retenue pour déterminer les valeurs patrimoniales s’est inspirée de celle utilisée par le Bureau d’examen des édifices fédéraux du patrimoine (BEEFP). L’équipe a donc examiné chaque édifice selon les critères des associations historiques, de l’architecture et de l’environnement. L’évaluation des aménagements paysagers résulte de la fusion de deux modèles, soit la caractérisation paysagère et l’évaluation patrimoniale des campus universitaires américains et canadiens. La première a contribué à l’identification et à la caractérisation des objets paysagers ainsi qu’à l’élaboration des critères conduisant au découpage du territoire en entités homogènes. La deuxième a servi à élaborer les critères d’évaluation des entités paysagères.

4On peut se procurer l’étude portant sur les valeurs patrimoniales du campus principal de l’Université de Montréal par le biais du site Web de la Chaire de recherche du Canada en patrimoine bâti : www.patrimoinebati.umontreal.ca

  • 1 Les ouvrages incontournables à propos du campus principal de l’Université de Montréal sont celui d (...)

5Quelques ouvrages publiés dans le passé ont permis de faire connaître l’histoire de l’Université de Montréal et l’évolution de son campus principal1. Le présent ouvrage, quant à lui, se distingue de ces prédécesseurs en s’intéressant d’abord et avant tout à l’architecture, aux aménagements paysagers et aux paysages du campus ; en bref, à ses particularités physiques naturelles ainsi qu’à celles résultant de l’intervention humaine, et ce, depuis l’implantation du campus jusqu’à nos jours. Le lecteur constatera que le contenu des textes cherche à l’informer au sujet de différents lieux du site, même du quartier environnant, en relevant leurs caractéristiques particulières. Mais, au-delà de la description des attributs physiques des lieux et de certains rappels historiques, ce guide cherche à montrer les liens entre les différentes composantes du campus. C’est précisément par ces rapports que l’on peut comprendre la richesse de ce legs naturel, paysager et architectural.

6Ce guide débute par un bref rappel de l’évolution physique du campus principal de l’Université de Montréal depuis son implantation sur le flanc nord du mont Royal jusqu’à nos jours. Il propose par la suite de découvrir des édifices et des aménagements paysagers du campus au moyen de six circuits géographiques et thématiques.

7Des photographies et des cartes détaillées s’ajoutent aux textes afin d’en faciliter la lecture et de bonifier l’exploration du campus.

8Ce guide s’adresse en premier lieu aux membres de la communauté universitaire d’aujourd’hui et d’hier. Nous espérons qu’il intéressera aussi les fervents d’histoire de Montréal et les amateurs d’architecture et d’architecture de paysage du XXe siècle. Il constitue une invitation à découvrir l’ensemble du territoire du campus principal de l’Université de Montréal et son patrimoine riche et diversifié.

Notes

1 Les ouvrages incontournables à propos du campus principal de l’Université de Montréal sont celui du Centre Canadien d’Architecture, Ernest Cormier et l’Université de Montréal (1990) et celui d’Hélène-Andrée Bizier, L’Université de Montréal : la quête du savoir (1993). Voir la bibliographie sélective de cet ouvrage pour les références complètes.

© Presses de l’Université de Montréal, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search