Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Aménagement du paysage urbain

 | 
Nicole Valois

Sélection de travaux

2010. Secteur Estimauville, arrondissement de La Cité-Limoilou et Avenue Pierre-de-Coubertin arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve

Texte intégral

ENSEIGNANTS
Professeure :
Nicole Valois
CFP :
Micheline Clouard.

ÉTUDIANTS
Manureva Bavarday, Gaëlle Benoît, Christine Bilodeau, Giulia Bonisoli, Amina Zohra Bouakiz, Mathieu Bourdages, Bernard-Félix Chénier, Éric Clermont, Josée Cousineau, Delphine D’Alençon, Riccardon Del Fabbro, Mélissa Étienne, Isabelle Gagnon-Rose, Jean-Philippe Grou, Alexandre Guertin, Isabelle Guillemette, Sarah Valérie Lacombe, Xavier Lafortune, Mathieu Lajoie, France Lamontagne, Chieu Anh Le Van, Ilia Lipov, Michael Masson, Nicholas Morello, Olivier Morin, Valérie Moulin, Aurélie Noël, Alessia Pegorin, Laurie Perron, Olivier Philippe, Caroline Poirier, Jean-Marc Pommier, Manuela Pugliese, Karyne Rancourt-Laflamme, Stéphanie Richard, Nadège Nzukou Tchuente, Camille Trillaud, Camille Zaroubi.

1L’édition 2010 comprend deux projets, un sur l’aménagement des espaces publics d’un futur développement résidentiel dans le secteur d’Estimauville à Québec et l'autre sur le réaménagement de l’avenue Pierre-De Coubertin (de un kilométre), qui longe l’enceinte du stade olympique à Montréal.

2À Estimauville, il faut créer les espaces publics et une grande place dans le futur développement à vocation résidentielle et commerciale, localisé près du domaine Maizerets en bordure du fleuve et d'un important centre de recherche. Situé dans un quartier en voie de transformation, le projet doit répondre aux enjeux environnementaux et proposer une stratégie minérale et végétale de pointe. Sur Pierre-De Coubertin, il faut créer un nouveau design de l’emprise publique, y compris le seuil entre l’espace public et le domaine privé, dans la portion du stade olympique. Il s’agit de mettre en valeur le paysage urbain et de redonner un sens à ce secteur résidentiel qui cohabite avec le stade olympique et dont l’utilisation de masse est ponctuelle.

PLAQUES URBAINES

Xavier Lafortune
Olivier Morin

Plan directeur

3Le projet a pour but de créer un quartier urbain attractif et un lieu de convergence des activités urbaines. La superposition de trois trames émanant du contexte urbain articule le design. Une fois positionnées sur le site, elles régissent le positionnement des bâtiments et des espaces publics et dictent l'orientation de la plantation, les textures et les couleurs des surfaces au sol.

4La place publique centrale à vocation régionale est le point de contact. C'est un espace ouvert et multifonctionnel pouvant servir de lieu de rassemblement ou d'exposition. Cette zone est séparée de la zone commerciale par un espace tampon agrémenté d'arbres et de bancsgies et des usages distincts. On retrouve donc un jardin floral, un espace de jeux, un espace de détente et un jardin communautaire. La transformation du site en point de convergence est possible grâce à la densification du secteur.

Plan de la place publique
Le point de convergence des plaques urbaines est la place publique. C’est là que se rencontrent les trois plaques. Ces dernières forment un jeu de niveaux différents, créant une dépression au centre de la place. Cette dépression forme un bassin de faible profondeur accessible par une pente douce.

Coupe longitudinale de la place publique

Dessin d’ambiance
La zone centrale est la jonction de toutes les plaques. Le traitement au sol emprunte donc les couleurs qui caractérisent ces dernières. C’est un espace ouvert et multifonctionnel. Il peut servir de lieu de rassemblement ou d’exposition. Cette zone est séparée de la zone commerciale par un espace tampon agrémenté d’arbres et de bancs de granit.

Dessin d’ambiance
On retrouve une structure en poutre d’acier, localisée entre la zone centrale et le boulevard Sainte-Anne. Cette structure est multifonctionnelle : elle peut autant servir de marché public que de lieu d’exposition. Elle anime autant la rue que la place publique, tout en créant une frontière perméable entre le boulevard et la place. La structure se prolonge jusqu’au terre-plein au centre du boulevard d’Estimauville. Un toit permanent abrite un arrêt de tramway.

Dessin d’ambiance
La place publique centrale devient un terrain de jeu parfait en hiver.

2010 AU GRÉ DES COURBES

Alexandre Guertin
Caroline Poirier

Plan directeur
Revitalisation du boulevard Pierre-de-Coubertin entre la rue Viau et l’avenue Bourbonnière

5Ce projet veut redonner aux résidents et aux usagers un site présentement dédié à la voiture et aux infrastructures. Inspirée d'une ligne du temps retraçant l'évolution du secteur depuis la présence des industries jusqu’à la récente revitalisation symbolisée par le collège de Maisonneuve, l'intervention se traduit par une séparation visuelle entre le stade olympique et le quartier résidentiel avoisinant en leur donnant une identité et une ambiance distinctes. En diminuant le nombre de voies automobiles et en redonnant le maximum d'espace au transport actif, on crée une zone tampon végétalisée prenant la forme d'un large terre-plein parcouru d'un sentier piéton. Ce dernier pourra être converti en voie automobile lors de grands événements. Une multitude de traverses piétonnes, représentant les jalons de la ligne du temps, portent la trame du quartier jusqu’au pied des installations sportives, ce qui assure au site une grande perméabilité. La requalification des seuils des installations olympiques, davantage centrée sur le piéton et le cycliste, propose des aménagements à caractère plus ludique, notamment par la présence de jeux de terrasses et de zones d’expositions temporaires.

Coupe de la rue
La portion de rue entre Pie-IX et Bourbonnière a pu être réaménagée en diminuant au maximum la largeur de la rue et ainsi créer un corridor piétonnier pour la circulation importante au nord, entre le cégep et le métro Pie-IX.

Coupe de la rue
En séparant les installations olympiques des espaces résidentiels, il devient possible de les réaménager de manière à leur donner un caractère propre.

Dessin d’ambiance
Jeu de terrasses jouxtant les bâtiments des muséums.

Dessin d’ambiance
Afin de promouvoir les activités sur le site, nous proposons des installations permettant à des expositions temporaires de prendre place.

Plan d’une intersection type
Afin de diminuer les surfaces asphaltées dédiées à la voiture, nous avons proposé différentes solutions de recouvrement de sol, avec des pavages différents selon les usages (stationnements, arrêts d’autobus, traverses piétonnes et intersections).

Coupe et plan d’une section type
Un trottoir assez large pour accommoder une circulation piétonne et cycliste amène l’usager jusqu’au seuil des bâtiments des muséums nature.

Table des illustrations

URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/6896/img-1.jpg
Fichier image/, 401k
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/6896/img-2.jpg
Fichier image/, 32k
Légende Plan directeur
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/6896/img-3.jpg
Fichier image/, 348k
Légende Plan de la place publiqueLe point de convergence des plaques urbaines est la place publique. C’est là que se rencontrent les trois plaques. Ces dernières forment un jeu de niveaux différents, créant une dépression au centre de la place. Cette dépression forme un bassin de faible profondeur accessible par une pente douce.
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/6896/img-4.jpg
Fichier image/, 388k
Légende Coupe longitudinale de la place publique
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/6896/img-5.jpg
Fichier image/, 49k
Légende Dessin d’ambianceLa zone centrale est la jonction de toutes les plaques. Le traitement au sol emprunte donc les couleurs qui caractérisent ces dernières. C’est un espace ouvert et multifonctionnel. Il peut servir de lieu de rassemblement ou d’exposition. Cette zone est séparée de la zone commerciale par un espace tampon agrémenté d’arbres et de bancs de granit.
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/6896/img-6.jpg
Fichier image/, 410k
Légende Dessin d’ambianceOn retrouve une structure en poutre d’acier, localisée entre la zone centrale et le boulevard Sainte-Anne. Cette structure est multifonctionnelle : elle peut autant servir de marché public que de lieu d’exposition. Elle anime autant la rue que la place publique, tout en créant une frontière perméable entre le boulevard et la place. La structure se prolonge jusqu’au terre-plein au centre du boulevard d’Estimauville. Un toit permanent abrite un arrêt de tramway.
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/6896/img-7.jpg
Fichier image/, 141k
Légende Dessin d’ambianceLa place publique centrale devient un terrain de jeu parfait en hiver.
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/6896/img-8.jpg
Fichier image/, 444k
Légende Plan directeurRevitalisation du boulevard Pierre-de-Coubertin entre la rue Viau et l’avenue Bourbonnière
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/6896/img-9.jpg
Fichier image/, 265k
Légende Coupe de la rueLa portion de rue entre Pie-IX et Bourbonnière a pu être réaménagée en diminuant au maximum la largeur de la rue et ainsi créer un corridor piétonnier pour la circulation importante au nord, entre le cégep et le métro Pie-IX.
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/6896/img-10.jpg
Fichier image/, 118k
Légende Coupe de la rueEn séparant les installations olympiques des espaces résidentiels, il devient possible de les réaménager de manière à leur donner un caractère propre.
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/6896/img-11.jpg
Fichier image/, 238k
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/6896/img-12.jpg
Fichier image/, 148k
Légende Dessin d’ambianceJeu de terrasses jouxtant les bâtiments des muséums.
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/6896/img-13.jpg
Fichier image/, 233k
Légende Dessin d’ambianceAfin de promouvoir les activités sur le site, nous proposons des installations permettant à des expositions temporaires de prendre place.
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/6896/img-14.jpg
Fichier image/, 189k
Légende Plan d’une intersection typeAfin de diminuer les surfaces asphaltées dédiées à la voiture, nous avons proposé différentes solutions de recouvrement de sol, avec des pavages différents selon les usages (stationnements, arrêts d’autobus, traverses piétonnes et intersections).
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/6896/img-15.jpg
Fichier image/, 492k
Légende Coupe et plan d’une section typeUn trottoir assez large pour accommoder une circulation piétonne et cycliste amène l’usager jusqu’au seuil des bâtiments des muséums nature.
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/6896/img-16.jpg
Fichier image/, 213k
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/6896/img-17.jpg
Fichier image/, 1,5M

© Presses de l’Université de Montréal, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Open access