Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Aménagement du paysage urbain

 | 
Nicole Valois

Sélection de travaux

2009. Îlot Bennett-Letourneux, arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve

Texte intégral

ENSEIGNANTS
Professeure :
Nicole Valois
Auxiliaire d’enseignement :
Valérie Tremblay-Gravel.

ÉTUDIANTS
Marie-Ange Adousso, Jean-Michel Bédard, Valérie Boure, Karine Deschênes-Paquette, Élyse Dubuc, Valentin Florea, Emmanuelle Fortier, Élaine Fournelle, Marie-Christine Guindon, Julia Kattinger, Christine Khoury, Tamara Koziej, Patrick Frey Laporte, Véronique Migeot, Jean Luc Pelletier, Élodie Petra, Louis-Philippe Rousselle-Brosseau, Alexander Sauthoff, Étienne Savaria, Fabian Elicier Vega.

1Le projet porte sur la réalisation d’un plan d’aménagement pour l’îlot Bennett-Letourneux, situé au sud du stade olympique et bordé par les rues Hochelaga, de Rouen, Letourneux et Bennett. Largement déstructuré, l'îlot est occupé par des industries, une école, quelques commerces et des résidences. Il présente néanmoins un potentiel résidentiel fort intéressant vu sa proximité par rapport aux services publics et au réseau de transport collectif. Le quartier a connu une activité industrielle très importante à partir du début du XXe siècle pour décliner progressivement par la suite après la Deuxième Guerre mondiale. Le déclin a toutefois engendré une nouvelle dynamique urbaine par la reconstruction d’îlots vacants, le réaménagement des artères commerciales et la transformation d’anciennes usines en bureaux et en logements.

2Ces changements entraînent des problèmes urbanistiques, et l'un des enjeux importants de l'atelier réside dans la cohabitation entre « le nouveau avec l’ancien » ainsi que dans l'offre en espaces verts et en couverture végétale. Une planification adéquate assurera l'harmonisation des activités mixtes pour répondre aux divers besoins socioéconomiques.

LA PROMENADE MORGAN

Elaine Fournelle
Julia Kattinger
Alexander Sauthoff

3Notre proposition favorise le transport actif et collectif et préconise la mixité résidentielle et commerciale ainsi que l’aménagement d’un parc promenade en continuité avec le marché Maisonneuve. Celui-ci est situé sur l’espace de l'ancienne ferme des Morgan et comprend une aire de jeux pour enfants, un terrain de mini soccer, des terrains de pétanque et une aire libre. Le sentier principal près de l’ensemble d’habitations donne à tous les résidents un accès rapide aux nombreux services du quartier tandis que le sentier secondaire valorise la percée visuelle vers le bâtiment du marché Maisonneuve.

4La vue sur le stade est également maintenue depuis la rue de Rouen. Les unités d’habitation comportent majoritairement trois étages, avec une densité plus importante entre le parc et l’avenue Bennett. Des cours intérieures donnent à tous les résidents une vue et un accès à des espaces verts semi-publics. Certaines unités sont réservées à des logements sociaux, d'autres ont des usages mixtes : commerce au rez-de-chaussée, espace bureaux à l’étage et logements aux étages supérieurs. Les rues font partie des espaces publics partagés par l’ensemble des résidents pour jouer ou socialiser.

Dessin d’ambiance
Dans le parc, un sentier secondaire valorise la percée visuelle vers le bâtiment du marché Maisonneuve.

Dessin d’ambiance
Une légère topographie sur le terrain (hauteur maximale de 1,5 m) permet de moduler l’espace. Une certaine souplesse quant à l’utilisation de l’espace vert est ainsi favorisée.

Coupe A-A’
Des terrasses offrent une vue sur le parc.

Coupe B-B’
Petites rues véhiculaires.

Coupe E-E’
Les structures diversifiées offrent une intimité dans les cours intérieures.

Dessin d’ambiance
Dans les cours intérieures des unités d’habitation, quelques structures à hauteur variable, constituées de végétaux, de bois ou d’acier, procurent une certaine intimité aux résidents et évitent un cloisonnement excessif de l’espace.

Dessin d’ambiance
Sur la rue de Rouen, un espace dédié à un café-terrasse est prévu en bordure du parc. Les clients peuvent s’y détendre, socialiser et observer les activités qui animent le parc.

CARTE DE VISITE VERTE

Jean-Luc Pelletier
Etienne Savaria

5Rêver grand et rêver en vert. Pourquoi pas ? Ce projet propose à la fois un aménagement urbain spectaculaire avec une architecture audacieuse et un milieu de vie confortable pour les futurs résidents, avec un écosystème riche et varié sur les plans écologique, social et économique. Une véritable carte de visite du quartier !

6Un des gestes consiste à prolonger l’actuel « axe Morgan » jusqu’à la rue de Rouen. Pour ce faire, nous proposons la création d’un parc linéaire multifonctionnel à programmation variée, comprenant une place publique, un jardin coloré, un espace pour les jeunes, des jets d'eau, des aires de pétanque et un espace gazonné planté d’arbres avec topographie ondulée. Le végétal est à l’honneur et une place est faite aux espèces indigènes. Aussi, chacune des zones aménagées possédera sa spécificité propre, amplifiée par un emploi différencié du matériel végétal. Par exemple, des plantations-écrans entre les zones privées et publiques marqueront le lieu par des floraisons estivales spectaculaires. Le végétal sera aussi abondamment utilisé en bord de rue avec des plantations multi étagées, rendant l’espace piétonnier plus agréable. L’îlot Bennett-Letourneux, très vert, se parera d’une multitude de couleurs tout au long des saisons. L’espace public se prolongera dans un boisé naturalisé balisé de sentiers et séparant deux espaces : au nord, deux multiplex à vocation commerciale et résidentielle, au sud, des rangées de maisons unifamiliales. Les multiplex auront des jeux de volumes et des façades colorées différentes les unes des autres afin de donner un grain fin au projet.

Dessin d’ambiance
L’entrée du parc, animée de ses jets d’eau, jouxtera une petite terrasse ensoleillée et se donnera des airs romantiques lorsque les ormes d’Amérique atteindront la maturité.

Dessin d’ambiance
Des espaces de jeux pour enfants aux couleurs stimulantes côtoieront un jardin et une aire de jeux de pétanque.

Plan et coupe d’une unité résidentielle type
La portion résidentielle composée de maisons unifamiliales en rangées présentera plusieurs caractéristiques originales. D’abord, on y propose un alignement d’habitations non détachées de trois étages à façades très étroites, afin d’obtenir une densité d’habitations élevée tout en offrant la possibilité aux usagers d’avoir leurs espaces intérieurs et extérieurs propres. On y retrouvera aussi des allées uniquement piétonnières en devanture de maison, les automobiles étant reléguées à des ruelles-stationnements communes. Au printemps, la plantation en bordure de l’allée piétonnière offrira le spectacle d’espèces d’arbres et d’arbustes à floraisons impressionnantes.

Coupe longitudinale du parc linéaire Le parc offre une variété d’usages et d’ambiances.

Plan et coupe d’un segment de trottoir type
Le plan et la coupe type du trottoir de la rue Hochelaga nous font découvrir les particularités de son aménagement. On y retrouve un design avec trait saccadé (en zigzag), une signature du projet. Il est utilisé ici en bordure de trottoir (tout comme sur la rue de Rouen). Il y délimite des fosses de plantation contenant arbres, arbustes et plantes herbacées résistants aux conditions urbaines et aux sels de déglaçage. L’espace trottoir et le retrait de l’immeuble seront suffisamment larges pour permettre un double alignement d’arbres et l’utilisation de trois types de pavages différents.

Table des illustrations

URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/6895/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 304k
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/6895/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 26k
Légende Plan directeur
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/6895/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 402k
Légende Dessin d’ambianceDans le parc, un sentier secondaire valorise la percée visuelle vers le bâtiment du marché Maisonneuve.
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/6895/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 478k
Légende Dessin d’ambianceUne légère topographie sur le terrain (hauteur maximale de 1,5 m) permet de moduler l’espace. Une certaine souplesse quant à l’utilisation de l’espace vert est ainsi favorisée.
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/6895/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 287k
Légende Coupe A-A’Des terrasses offrent une vue sur le parc.
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/6895/img-6.jpg
Fichier image/jpeg, 156k
Légende Coupe B-B’Petites rues véhiculaires.
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/6895/img-7.jpg
Fichier image/jpeg, 150k
Légende Coupe E-E’Les structures diversifiées offrent une intimité dans les cours intérieures.
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/6895/img-8.jpg
Fichier image/jpeg, 142k
Légende Dessin d’ambianceDans les cours intérieures des unités d’habitation, quelques structures à hauteur variable, constituées de végétaux, de bois ou d’acier, procurent une certaine intimité aux résidents et évitent un cloisonnement excessif de l’espace.
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/6895/img-9.jpg
Fichier image/jpeg, 334k
Légende Dessin d’ambianceSur la rue de Rouen, un espace dédié à un café-terrasse est prévu en bordure du parc. Les clients peuvent s’y détendre, socialiser et observer les activités qui animent le parc.
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/6895/img-10.jpg
Fichier image/jpeg, 270k
Légende Plan directeur
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/6895/img-11.jpg
Fichier image/jpeg, 329k
Légende Dessin d’ambianceL’entrée du parc, animée de ses jets d’eau, jouxtera une petite terrasse ensoleillée et se donnera des airs romantiques lorsque les ormes d’Amérique atteindront la maturité.
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/6895/img-12.jpg
Fichier image/jpeg, 478k
Légende Dessin d’ambianceDes espaces de jeux pour enfants aux couleurs stimulantes côtoieront un jardin et une aire de jeux de pétanque.
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/6895/img-13.jpg
Fichier image/jpeg, 366k
Légende Plan et coupe d’une unité résidentielle typeLa portion résidentielle composée de maisons unifamiliales en rangées présentera plusieurs caractéristiques originales. D’abord, on y propose un alignement d’habitations non détachées de trois étages à façades très étroites, afin d’obtenir une densité d’habitations élevée tout en offrant la possibilité aux usagers d’avoir leurs espaces intérieurs et extérieurs propres. On y retrouvera aussi des allées uniquement piétonnières en devanture de maison, les automobiles étant reléguées à des ruelles-stationnements communes. Au printemps, la plantation en bordure de l’allée piétonnière offrira le spectacle d’espèces d’arbres et d’arbustes à floraisons impressionnantes.
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/6895/img-14.jpg
Fichier image/jpeg, 357k
Légende Coupe longitudinale du parc linéaire Le parc offre une variété d’usages et d’ambiances.
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/6895/img-15.jpg
Fichier image/jpeg, 133k
Légende Plan et coupe d’un segment de trottoir typeLe plan et la coupe type du trottoir de la rue Hochelaga nous font découvrir les particularités de son aménagement. On y retrouve un design avec trait saccadé (en zigzag), une signature du projet. Il est utilisé ici en bordure de trottoir (tout comme sur la rue de Rouen). Il y délimite des fosses de plantation contenant arbres, arbustes et plantes herbacées résistants aux conditions urbaines et aux sels de déglaçage. L’espace trottoir et le retrait de l’immeuble seront suffisamment larges pour permettre un double alignement d’arbres et l’utilisation de trois types de pavages différents.
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/6895/img-16.jpg
Fichier image/jpeg, 420k

© Presses de l’Université de Montréal, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Open access