Versión clásicaVersión móvil

Kulturkritik et philosophie thérapeutique chez le jeune Nietzsche

 | 
Martine Béland

Partie III. Thérapie

Chapitre 8. Front philologique : les Grecs au secours de la Kultur

Los formatos HTML, PDF y ePub de este libro son accesibles para los usuarios de las bibliotecas e instituciones que lo han adquirido como parte de la oferta OpenEdition Freemium for Books. El libro también puede adquirirse en los sitios de las librerías asociadas, en formatos PDF y ePub, si el editor ha optado por esta distribución comercial. Si la edición en papel está disponible, en esta página se proponen enlaces a las librerías.

Extracto del texto

Comme médecin de la civilisation, le philosophe doit être engagé dans son époque pour y mener une action rénovatrice — l’action « la plus noble1 », précise Nietzsche —, en suscitant des réformes plutôt qu’en encourageant la révolution. Cette idée développée dans la Considération inactuelle sur Richard Wagner provient précisément du compositeur. Dans son essai de 1870 sur Beethoven, Wagner décrit les capacités allemandes sur lesquelles il s’appuie dans l’élaboration de son « œuvre d’art de l’avenir » et souligne que l’esprit allemand est fondamentalement rénovateur :

Ici se montre encore cette particularité de la nature allemande, douée de tant de profondeur intérieure et de richesse, qu’elle sait imprimer sa marque propre à toute forme en la transformant et en la rénovant de l’intérieur, et en se préservant ainsi de la nécessité de la renverser extérieurement. Ainsi l’Allemand n’est pas révolutionnaire, mais réformateur, et ainsi il conserve finalement aussi pour révéler son être int...

© Presses de l’Université de Montréal, 2012

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Comprar

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search