Desktop versionMobile Version
OpenEdition Books

Kulturkritik et philosophie thérapeutique chez le jeune Nietzsche

 | 
Martine Béland

Partie I. Nietzsche à Bâle

Chapitre 1. Textes

Das Programm OpenEdition Freemium bietet den abonnierten Benutzern Zugang zu dem Volltext im HTML-, PDF- und ePub-Format. Das Buch kann auch für Privatnutzer über unsere Partnerbuchhändler im PDF- und ePub-Format online erworben werden. Falls die gedruckte Version erhältlich ist, sind die Buchhandlungen auf dieser Seite rechts verlinkt.

Textauszug

C’est un cabinet médical, hommes, que l’école d’un philosophe.
Épictète, Entretiens, III, 23, 30

Au fil des années, à travers les divers sites de la « géographie nietzschéenne1 », l’emploi de métaphores médicales est une constante chez le philosophe. Dans une étude chronologique sur l’usage nietzschéen des termes reliés à la médecine, le germaniste Malcolm Pasley note qu’après 1875, « les termes médicaux se multiplient et deviennent monnaie courante dans les écrits de Nietzsche2. » Or si la métaphore médicale définit de façon persistante chez Nietzsche une fonction essentielle de la pratique philosophique, la médecine n’est toutefois plus la même d’une période à l’autre. Quelques précisions conceptuelles s’imposent afin d’analyser la métaphore médicale telle que Nietzsche l’emploie dans ses écrits bâlois. Grâce à une lecture des notes des années 1872-1873, mais aussi des textes publiés par Nietzsche à cette époque, on s’attelle dans ce chapitre à dégager dans un premier temps la métap...

© Presses de l’Université de Montréal, 2012

Nutzungsbedingungen http://www.openedition.org/6540