Version classiqueVersion mobile

Introduction à la politique africaine

 | 
Mamoudou Gazibo

Troisième partie. Les politiques de reconstruction à l'époque des défis de la gouvernance

Les politiques de reconstruction à l’épreuve des défis de la gouvernance

Texte intégral

1Cette troisième partie est consacrée aux politiques de reconstruction censées constituer des réponses aux défis présentés dans la deuxième partie du livre. Nous ne préjugeons pas que ces politiques, à savoir la démocratisation, l’intégration et l’ouverture vers de nouveaux acteurs comme la Chine, répondent effectivement au déficit d’étatisation et de développement, à l’autoritarisme ou aux conflits. Du reste, la mise en œuvre de ces politiques montre qu’elles posent souvent plus d’interrogations qu’elles n’apportent de réponses. Cependant, il demeure que d’un point de vue normatif, c’est bien pour sortir d’une certaine impasse que ces politiques ont été promues par les manifestants des années 1990 qui réclamaient la démocratie ou par les gouvernements qui tentent de faire avancer les politiques d’intégration ou leurs relations avec la Chine. Notre pari dans cette troisième partie est d’endosser cette perception, le temps de montrer ce qu’il en est vraiment.

2Les trois premiers chapitres de cette partie sont consacrés à la démocratisation, qui constitue un des principaux sujets ayant mobilisé acteurs et chercheurs depuis les années 1990, que ce soit pour la promouvoir ou pour l’analyser. En écho au chapitre 4 sur les régimes autoritaires, le chapitre 7 revient sur la dynamique de remise en cause de ces régimes. Le chapitre 8 expose les variables discriminantes de la démocratisation afin de mieux comprendre les similitudes et les variations dans l’évolution du processus selon les différents pays africains. Enfin, le chapitre 9 propose un bilan du processus de démocratisation à travers l’exposé de ses avancées et de ses limites et s’interroge sur sa capacité à apporter des réponses aux défis qu’elle est censée permettre de surmonter. Les chapitres 10 et 11, enfin, portent sur les dynamiques d’intégration régionale et continentale sur les plans politique et économique. Ce thème vient aussi en écho à la deuxième partie dans son ensemble puisque l’intégration est perçue explicitement comme une politique permettant de répondre aux faiblesses de l’État, de procéder à une harmonisation vertueuse des régimes et des pratiques politiques, et de fournir des solutions aux conflits qui minent le continent. Enfin, le chapitre 12 porte sur les relations internationales africaines et interroge plus particulièrement l’intensification récente de la coopération sino-africaine.

© Presses de l’Université de Montréal, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search