Version classiqueVersion mobile

Lettres à Paul-Émile Borduas

 | 
Claude Gauvreau

Appendices

27. Lettre de Jacques Ferron à Pierre Jacques Collins1

Jacques Ferron

Texte intégral

  • 1 Lettre non datée (de 1978, d'après le cachet de la poste), BNQ, fonds Gaétan Dostie, MSS 434. Lett (...)

1à Monsieur Pierre Jacques Collins

2Cher Monsieur

3Le Docteur Lorenzo Morin, lui-même auteur de poèmes parus à l’Hexagone, fut le médecin traitant et protecteur de Claude Gauvreau durant la dernière partie de sa vie, et c’est lui qui pourrait vous dire s’il a souffert ou non de myxodeime. A mon opinion non, quoiqu’il ait pu penser en souffrir. En effet, les neuroleptiques causent parfois des empâtements adipeux, un ralentissement des fonctions, une sorte de stupeur générale qui fait penser à une insuffisance thyroïdienne.

4À S[ain]t-Jean-de-Dieu, avant le Dr Morin, il eut comme médecin le Dr Gilles Paul-Hus qu’il disait être le modèle de Le Tasse-Cromagnon. Mais avant de l’être à Saint-Jean-de-Dieu, Claude fut d’abord interné à Bordeaux, dans la section psychiatrique, et peut-être devriez-vous vous demander si le cri de femme, indissolublement lié à La Charge de l’orignal épormyable, n’était pas provoqué par celle-ci d’abord.

5Dans la pièce, c’est la charge qui est provoquée par le cri. Et l’on aboutit à un renversement de la situation initiale : ce n’est pas la charge, c’est le cri qui est meurtrier pour lui-même. À ce compte, le pauvre Mycroft Mixeudeim est doué d’un élan qui ne peut que l’abrutir.

6Claude parvient peut-être à rendre compte de sa situation, mais sans pouvoir se l’expliquer vraiment. La Charge de l’orignal épormyable est une pièce folle, qui est vraie parce qu’elle est tordue et fausse.

7Amicalement,

Notes

1 Lettre non datée (de 1978, d'après le cachet de la poste), BNQ, fonds Gaétan Dostie, MSS 434. Lettre reproduite avec l'aimable autorisation de Marie Ferron.

© Presses de l’Université de Montréal, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search