Version classiqueVersion mobile

Lettres à Paul-Émile Borduas

 | 
Claude Gauvreau

Appendices

24. Lettre à Doris Hall1

Claude Gauvreau

Texte intégral

  • 1 Autographe, 2 f., Saint-Jean-de-Dieu, dossier Claude Gauvreau.

1Vendredi, 6 juillet 1962

2Ma très chère Doris,

3ie gounn mag dolf legx carbe tronge reict biouf suigz ralf Doff.

4J’ai écrit ce matin à Gascon (Jean) en Radio-Canada (futur boulevard Jean-Drapeau).

5La banque Cavelier de la Sales se bâtira jusqu’en 92 étages rue de Rouen (en Montréal).

6Comment vont tes amants et amantes ?

7Je suis en la salle Saint-Jean-de-Dieu depuis peu de jours.

8Un coup de pied à Renée Labelle, dans le vestibule de ma banque (en tant que dépositaire légal ou polygame) est à l’origine de mon arrestation en mon dernier domicile : 385 ouest rue du Mont-Royal ([app. ] 7).

9Aujourd’hui, mes partenaires en diverses [illisible] ont été : mesdemoiselles Gendron, Bouchard — surtout la précitée.

10Je ne me tourmente ici.

11Pour une visite, serait-ce entre 1h. et 3h. pm, j’y serai (va-t-il sans dire ?).

12J’ai décidé que ma future pièce Les Oranges sont vertes aura 5 actes.

13Il n’est pas impossible que ce soit en Lavoie (Brôme) que je l’écrive cette année.

14Un trilliard de bises,

15xxxx

Notes

1 Autographe, 2 f., Saint-Jean-de-Dieu, dossier Claude Gauvreau.

© Presses de l’Université de Montréal, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search