Version classiqueVersion mobile

Lettres à Paul-Émile Borduas

 | 
Claude Gauvreau

Appendices

23. Lettre à Jean Gascon1

Texte intégral

  • 1 Autographe, 4 f., Saint-Jean-de-Dieu, dossier Claude Gauvreau.

1Ce 6 juillet 1962

2M. Jean Gascon

3Metteur en scène

4Montréal,

5Cher Jean,

6Il est indubitable que La Charge de l’orignal épormyable a été écrite pour vous.

7Le rôle de Mycroft Mixeudeim a été écrit à Saint-Hilaire-de-Rouville en 1956. Je désire maintenir, en le Théâtre l’Égrégore, pour ma première, Roland Larouche en mise en scène.

8Je n’ai jamais assisté à une représentation de la pré-dite pièce.

9Les décorateurs sont toujours Mousseau J. P. et Gauvreau P. (le roi du Canada).

10L’Asile de la pureté, au Drummond Court, en un théâtre de 899 sièges, sera avec la mise en scène du récipiendaire de cette lettre (L’Asile de la pureté est de 1953, la même saison que Amours immodérés, texte radiophonique d’une demi-heure).

11Il demeure certain que le principal rôle du texte radiophonique de 1953 est Denyse Dubreuil.

12J’espère toutefois que la représentation radiophonique de Amours immodérés aura lieu en ma présence ; donc, après août (le 5).

13Ma condamnation, après plaidement zigoullafflêtuton de coupable, a été prononcé par Me Claude-Onésime Gagnon (quatre mois).

14Je ne suis malade mental et ne passerai pour tel qu’auprès des Zifoull meunngazupps Zillos imbéciles. Et des deux sexes !

15Je réitère mon approbation de Mme Monique Miller en Judas. Et hors de ma présence. Cet enregistrement de CBF peut avoir lieu avec le réalisateur radiophonique Citerne.

16Des personnes présentes sont : Poupart, Caron, Gilles, Drapeau, Wensworth, Gratton-Grattin, etc.

17Pour « Méfie-toi, Giacomino » je vous recommande en l’interprétation d’un des rôles adultes (celui d’un professeur catholicard).

18Le père de Fernand Dumont est dans cette salle.

19Une infirmière est Garde « Bonneville »

20La ressemblance entre Alphonse Bonneville et André Breton (« Les quartiers-généraux ») est à l’occasion patente.

21Rivn greand blufvzdg raggzi nill miff pragouzi shat naulzgo (bis)

22Aucune lettre y envoyée à moi ne m’est, à date, parvenue.

23Y en eut-il d’envoyées ?

24Je suis Canaïoque.

25Quoi de neuf ?

26Rex Bell est en vie.

27Et Paul-Émile Borduas ?

28La saison de Jean Vilar s’organise-t-elle selon les barèmes génio-racomzpipeuz ?

29Le vin recommandé est le Champagne Rimoulpiogpf

30Une nouvelle nommée :

31Alcaline-Yvette Dugustave

32DUGUSTAVE.

33Comment vont François, Pierre, Yanick, André, Leduc, Miron, Dyne ?

34Maurice Beaulieu, du Réseau International fréquente-t-il le Café des Artistes ?

35L Atelier Chaumont, jamais, ne sera en banqueroute ($ 102.65).

36Une infirmière fiancée (Gendron) est présente.

37Un des beugleurs est Gaudette (19 ans). « En passant par Berthier ». ? ? ? ? ? ?

38Une journée d’Érik Satie peut être donnée en février 1963. La distribution n’est [pas] fixée : sauf que ma recommandation de Jean Dalmain en premier rôle tient.

39Monique Miller est une des interprètes que je convoite en l’un des futurs personnages de Les Oranges sont vertes, pièce en cinq actes. Je n’ai que des notes éparses encore mais cette pièce future tiendra. J’irai peut-être passer un mois en Lavoie (Brôme) en août-septembre.

40Ma demeure sera le Goconda à $ 125. Par mois.

41Bien à vous, Gascon.

42Claude Gauvreau

43Salle Saint-Jean-de-Dieu

44Rue Hochelaga

45Montréal

46P. Q.

  • 2 On trouve sous cette mention un dessin signé « c. g. », suivi de la légende « Dimensions: 143 pied (...)

47Sans téléphone ici2.

Notes

1 Autographe, 4 f., Saint-Jean-de-Dieu, dossier Claude Gauvreau.

2 On trouve sous cette mention un dessin signé « c. g. », suivi de la légende « Dimensions: 143 pieds par 998 <illisible> ».

© Presses de l’Université de Montréal, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search