Version classiqueVersion mobile

L'évaluation : concepts et méthodes

 | 
Astrid Brousselle
, 
François Champagne
, 
André-Pierre Contandriopoulos
, 
et al.

Première partie. Les fondements de l'évaluation

1. Historique de l’évaluation

Carl-Ardy Dubois, François Champagne et Henriette Bilodeau

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Pour bien comprendre la diversité et la richesse du champ de l’évaluation d’aujourd’hui, il est essentiel d’en retracer l’histoire. Comme nous le verrons, l’évaluation contemporaine est le résultat d’un processus continu de construction et de reconstruction des moyens de production de la connaissance sur les interventions. Au fil du temps, des avancées théoriques importantes et l’introduction de nouvelles méthodes ont permis d’obtenir des évaluations chaque fois plus fines et plus complètes.

L’évaluation systématique des interventions sociales est en fait une activité très ancienne. Il y a quatre mille ans, les Chinois utilisaient déjà des méthodes évaluatives formelles pour recruter leurs « fonctionnaires » (Guba et Lincoln, 1981 ; Wortman, 1983 ; Bowman, 1989). L’histoire moderne de l’évaluation en Occident commence au XVIIIe siècle, en Grande-Bretagne et en France. Dans le processus de modernisation des sociétés occidentales, les nouveaux courants idéologiques et philosophiques qu...

© Presses de l’Université de Montréal, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search