Version classiqueVersion mobile

L’analyse des politiques publiques

 | 
Stéphane Paquin
, 
Luc Bernier
, 
Guy Lachapelle

Chapitre 2. Pouvoir et politiques publiques

Louis M. Imbeau et Jérôme Couture

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Guide du lecteur1

Malgré son caractère central, le concept de pouvoir est peu utilisé dans les analyses de politiques publiques. Il désigne la capacité de produire ou de contribuer à produire des résultats recherchés. Il est lié au contrôle de ressources, à la capacité de les utiliser à des fins précises. Le pouvoir est instrumental (capacité de faire) ou social (capacité de faire faire). Il peut s’exprimer ou rester latent. On distingue un influençant d’un influencé par les ressources dont ils disposent. Leur interaction permet de créer un cadre conceptuel susceptible de rendre compte de la variété des rapports de pouvoir dans les processus de politiques publiques.

Le pouvoir dans le champ de l’analyse des politiques publiques 40
Un concept « fondamentalement sujet à dispute » 41
Le concept de pouvoir dans les revues savantes 44
Quatre exemples d’analyse de politiques fondée sur le pouvoir 47
Un cadre conceptuel des relations de pouvoir dans les politiques publiques 55
Le pouvoir social 5...

Auteurs

Obtenu un doctorat en science politique à l’Université Northwestern, à Chicago. Il est professeur titulaire au département de science politique de l’Université Laval et membre du Centre d’analyse des politiques publiques (CAPP). Il a été professeur invité à l’Institut d’études politiques (IEP) de Lille, à l’Université d’Auvergne, à l’Université de Paris I-Sorbonne et à l’Université La Sapienza de Rome. Il a reçu le Third Stein Rokkan Award pour son ouvrage Donor Aid: The Determinants of Development Allocations to Third World Countries. Il a dirigé plusieurs ouvrages, notamment Politiques publiques comparées dans les États fédérés (PUL) et Do They Walk Like They Talk : Speech and Action in Policy Processes (Springer). Ses travaux sur le processus budgétaire et les dépenses publiques ainsi que sur la politique canadienne ont été publiés dans des ouvrages collectifs et de nombreuses revues savantes. Il a été directeur du département de science politique de l’Université Laval et président de la Société québécoise de science politique.

Doctorant en science politique à l’Université Laval et membre du Centre d’analyse des politiques publiques (CAPP). Il s’intéresse principalement aux finances publiques sur les plans local et provincial. Il est coauteur de plusieurs communications sur la confiance politique dans les États multinationaux. Depuis 2005, il est élu d’une petite municipalité de la région de Québec.

© Presses de l’Université de Montréal, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search