Version classiqueVersion mobile

Comprendre le système de santé pour mieux le gérer

 | 
Raynald Pineault

Corrigé des exercices

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

CHAPITRE 1

1. Retour sur la standardisation

La méthode la plus appropriée est la méthode directe, puisque nous connaissons les taux spécifiques d’hospitalisation par tranche d’âge. Il est donc possible de constituer une population de référence (ex. : A + B) et d’attribuer à celle-ci les taux spécifiques d’hospitalisation pour A et pour B.

Image 100000000000028B000000BD9F0003EF.jpg

On peut dire que ces taux standardisés sont semblables et donc que le taux d’hospitalisation n’est pas plus élevé en B qu’en A. Le taux brut plus élevé en B (136) qu’en A (121) est vraisemblablement dû au fait que la population B comporte beaucoup plus de personnes de 60 ans et plus.

On pourrait utiliser aussi la méthode indirecte. Prenant A comme population de référence et B comme population étudiée, on applique les taux d’hospitalisation de A à la population de B :

Image 100000000000025A000000DC9348C8FF.jpg

Donc près de 1 ; pas de différence appréciable entre B et A, c’est-à-dire entre la population étudiée et celle de référence.

2. Espérance de vie en bonne santé

2.1 Non, car l’espérance de vie...

© Presses de l’Université de Montréal, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search