Version classiqueVersion mobile

L'ergothérapie au Québec

 | 
Francine Ferland
, 
Élisabeth Dutil

5. La recherche en ergothérapie

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La recherche d’aujourd’hui déterminera en grande partie le processus de la réadaptation de demain.
David Sherman cité par Gustave Gingras1

Pendant très longtemps, la pratique en ergothérapie s’est appuyée sur l’expérience et sur le jugement clinique. Au fil des ans, les ergothérapeutes ont toutefois dû justifier le bien-fondé de leur pratique de façon plus rigoureuse tant auprès des autres professionnels de la santé que des administrateurs. La recherche devient alors une démarche incontournable pour assurer l’évolution et la survie de la profession.

La recherche n’est pas encore au rendez-vous

Dans les années 1950 et 1960, le volet recherche est encore inexistant en ergothérapie, appelée « thérapie d’occupation » à l’époque. Les priorités sont avant tout de mettre en place les nouveaux programmes universitaires de formation et d’implanter l’ergothérapie dans les milieux cliniques, et ce, avec des effectifs très réduits. La mission première de ces programmes est donc la formation des erg...

© Presses de l’Université de Montréal, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search