Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'ergothérapie au Québec

 | 
Francine Ferland
, 
Élisabeth Dutil

1. L’organisme professionnel

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

On ne connaît pas complètement une science tant qu’on n’en sait pas l’histoire.
Auguste Comte
Cours de philosophie positive

L’histoire des ergothérapeutes québécois est celle des nombreux défis que la profession a dû relever pour occuper sa position actuelle dans le réseau de la santé et des services sociaux. Commençons cette histoire en retraçant l’évolution de l’organisme professionnel qui a connu diverses appellations au cours des ans.

Les débuts

En 1928, une poignée d’occupational therapists, des jeunes femmes de langue anglaise, décident de fonder la Quebec Society of Occupational Therapy Inc. (QSOT), qui obtient son incorporation provinciale deux ans plus tard. Le nom français officieux de l’organisme est alors Société d’occupation thérapie du Québec inc. dont Jeanne Crevecœur est la présidente. À sa suite, 25 femmes assumeront successivement cette fonction pour des mandats d’un à deux ans.

Au début des années 1960, des diplômées de l’Université de Montréal s’impliquent à la QSOT et...

© Presses de l’Université de Montréal, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540