Version classiqueVersion mobile

Converties à l'islam

 | 
Géraldine Mossière

Chapitre 3. Des trajectoires d’entrée dans l’islam : herméneutique du soi et sujet de piété

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Il ne peut y avoir de vérité sans une conversion ou une transformation du sujet.
Michel Foucault

Bien que les sciences sociales actuelles en aient aujourd’hui fait leur objet de prédilection, la conversion n’est pas une question nouvelle : elle jouit d’une grande profondeur historique et a été examinée dans divers champs de la connaissance. Longtemps restés l’apanage des historiens et des théologiens, les phénomènes de conversion ont d’abord été appréhendés comme des mouvements de masse opérés dans le cadre des vagues de conquête de grands empires expansionnistes. Si, historiquement, la christianisation a généralement accompagné les projets européens de colonisation des terres et des consciences, le processus d’islamisation quant à lui s’est opéré soit de façon coercitive et prosélyte par la « force de l’épée », soit par des voies pacifiques via des « porteurs » de l’islam. En Afrique de l’Ouest par exemple, ce sont les réseaux de commerce, longtemps dominés par des marchands musulman...

© Presses de l’Université de Montréal, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search