Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le système politique américain

 | 
Michel Fortmann
, 
Pierre Martin

Conclusion

Pierre Martin et Michel Fortmann

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Pour les observateurs étrangers, dont nous sommes comme la plupart des lecteurs de cet ouvrage, l’étude du système politique des États-Unis peut laisser deux impressions contradictoires : une fascination admirative, mais également le sentiment de tristesse que peut inspirer un rêve qui ne s’est pas concrétisé. En effet, si on ne peut que s’émerveiller des nombreuses réalisations de la société américaine depuis qu’elle a acquis son indépendance, force est aussi de se rendre compte que, sur plusieurs plans, les Américains ne sont plus un exemple pour le reste du monde. Comme le souligne avec ironie un chroniqueur, les États-Unis ne sont actuellement « numéro un » que dans, trois domaines : la taille de leur population carcérale, le nombre de personnes qui croient à l’existence des anges et le gigantisme de leurs dépenses militaires1. Plus sérieusement, l’image que renvoie aujourd’hui aux Américains leur système politique leur donne autant de raisons de célébrer que de se désoler. Par ...

Auteurs

Professeur titulaire de science politique et directeur de la Chaire d’études politiques et économiques américaines à l’Université de Montréal, où il est également membre du Centre d’études sur la paix et la sécurité internationale. Ses recherches portent notamment sur l’économie politique, l’opinion publique et la politique américaine. Il a été professeur invité à Harvard (1999-2000) et au Wilson Center de Washington (2008). Il a codirigé cinq volumes et a signé une soixantaine d’articles dans des ouvrages ou des revues spécialisées, dont la Revue canadienne de science politique, International Journal et le British Journal of Political Science.

Professeur titulaire de science politique à l’Université de Montréal. Il est membre du Centre d’études sur la paix et la sécurité internationale qu’il a fondé en 1996 et dirigé jusqu’en 2012. Il a écrit ou dirigé de nombreux ouvrages, dont Une diplomatie de l’espoir, le Canada et le désarmement de 1945 à 1988 (avec Albert Legault, Les Presses de l’Université Laval, 1990) et Les cycles de Mars. Révolutions militaires et édification étatique du Moyen-Âge à nos jours (Economica, 2010). Ses articles ont paru entre autres dans International Journal, Études internationales et Relations internationales et stratégiques.

© Presses de l’Université de Montréal, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter