Version classiqueVersion mobile

Le système politique américain

 | 
Michel Fortmann
, 
Pierre Martin

Quatrième partie. Les politiques sectorielles

15. La politique de défense

Michel Fortmann et Louis Messier

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Pourquoi accorder à la politique de sécurité et de défense américaine une place particulière dans cet ouvrage ? La raison est simple. Bien que le statut de superpuissance des États-Unis soit incontestable tant sur le plan de l’économie que sur celui de l’influence culturelle et idéologique, c’est dans le domaine militaire et les affaires de sécurité que se traduit de la façon la plus tangible la prépondérance des États-Unis dans le monde depuis plus d’un demi-siècle. Pour comprendre l’évolution de cette puissance, il faut toutefois revenir à ses origines et examiner les racines historiques de la politique de sécurité américaine. Dans cette perspective, notre démarche s’effectuera en trois temps. Nous rappellerons, tout d’abord, les faits qui ont donné naissance à une culture stratégique particulière aux États-Unis. Nous analyserons, ensuite, l’évolution de la politique de sécurité et de défense américaine de 1945 à 1989. Le chapitre se termine par un examen des mutations qu’a connue...

Auteurs

Professeur titulaire de science politique à l’Université de Montréal. Il est membre du Centre d’études sur la paix et la sécurité internationale qu’il a fondé en 1996 et dirigé jusqu’en 2012. Il a écrit ou dirigé de nombreux ouvrages, dont Une diplomatie de l’espoir, le Canada et le désarmement de 1945 à 1988 (avec Albert Legault, Les Presses de l’Université Laval, 1990) et Les cycles de Mars. Révolutions militaires et édification étatique du Moyen-Âge à nos jours (Economica, 2010). Ses articles ont paru entre autres dans International Journal, Études internationales et Relations internationales et stratégiques.

Louis Messier a complété une maîtrise en science politique à l’Université de Montréal en 2011. Son mémoire portait sur l’innovation militaire pendant l’intervention américaine en Irak de 2003 à 2007. Pendant son séjour à l’Université de Montréal, il a été étudiant-chercheur au Centre d’études sur la paix et la sécurité internationale et à la Chaire d’études politiques et économiques américaines.

© Presses de l’Université de Montréal, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search