Version classiqueVersion mobile

Le système politique américain

 | 
Michel Fortmann
, 
Pierre Martin

Troisième partie. Les forces politiques

7. Les partis politiques

Claude Corbo et Frédérick Gagnon

Note de l’éditeur

Ce chapitre est une version condensée du chapitre V, « Acteurs politiques : les partis politiques » de Claude Corbo et Frédérick Gagnon publié dans l’ouvrage Les États-Unis d’Amérique : Les institutions politiques, 3e édition, Québec, Septentrion, 2011, p. 154-201.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le bipartisme est certainement la caractéristique dominante du système des partis politiques aux États-Unis. Mais on en relève bien d’autres : décentralisation traditionnelle capable de rassembler des groupes et des clientèles aux intérêts fort disparates, sinon antagonistes ; degré parfois élevé de personnalisation ; coexistence de pratiques tantôt archaïques (on pense aux célèbres conventions ou assemblées quadriennales), tantôt hautement sophistiquées (en matière de collecte de fonds, de sondage et de marketing des candidats) ; coexistence, aussi, du palier national et des organisations d’État, d’une aile parlementaire et de composantes extraparlementaires. Une observation attentive révèle que les choses sont encore plus complexes : ainsi, les instances centrales des partis ont, grâce à leurs ressources, fait sentir leur autorité sur les partis d’État ; finalement, le discours idéologique différencie de façon marquée républicains et démocrates, chaque parti ayant connu, depuis la...

Auteurs

Professeur titulaire au Département de science politique de l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Il est recteur de l’UQAM depuis 2007, après avoir déjà occupé ces fonctions de 1986 à 1996. Il est membre de l’Observatoire sur les États-Unis de la Chaire Raoul-Dandurand de l’UQAM et coauteur, avec Frédérick Gagnon, de Les États-Unis d’Amérique. Les institutions politiques (3e édition, Septentrion, 2011). Il a écrit ou dirigé plus d’une quinzaine d’autres ouvrages, dont notamment L’éducation pour tous. Une anthologie du rapport Parent (Presses de l’Université de Montréal, 2002).

Professeur au Département de science politique à l’Université du Québec à Montréal, où il est aussi directeur de l’Observatoire sur les États-Unis de la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques. En 2006, il était chercheur invité Fulbright au Wilson Center, à Washington, et à l’Université du Maryland. Il a publié, avec Claude Corbo, l’ouvrage Les États-Unis d’Amérique. Les institutions politiques (3e édition, Septentrion, 2011) et est l’auteur du Congrès des États-Unis (Presses de l’Université du Québec, 2006). Ses articles ont été publiés notamment dans Études internationales, Canadian Review of American Studies et European Review of American Studies.

© Presses de l’Université de Montréal, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search