Version classiqueVersion mobile

Le système politique américain

 | 
Michel Fortmann
, 
Pierre Martin

Deuxième partie. Les institutions

4. Le Congrès

Harold M. Waller et Jean-François Godbout

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Ce n’est pas un hasard si les Pères fondateurs ont consacré au Congrès le premier article de la Constitution. Ils considéraient en effet que le pouvoir législatif était véritablement celui qui définissait les politiques. Durant la période coloniale, les 13 colonies avaient toutes eu l’expérience d’une forme d’assemblée législative. Leur expérience du pouvoir exécutif s’avérait par contre plus limitée, de sorte qu’ils ont dû inventer la présidence, une institution tout à fait nouvelle et pour laquelle ils n’avaient aucun modèle. Il n’est donc pas étonnant que la Convention constitutionnelle de 1787 ait consacré la plus grande partie de son temps aux discussions sur les rapports entre les pouvoirs législatif et exécutif, qui soulevaient les questions les plus importantes et les plus litigieuses. Les débats sur le Congrès concernaient surtout la représentation, et plus spécialement la forme de représentation dans la législature. Deux visions s’opposaient. La première favorisée par les ...

Auteurs

Professeur titulaire au Département de science politique de l’Université McGill, où il enseigne depuis plusieurs années la politique américaine. Il a été directeur du Département de science politique et vice-doyen de la Faculté des arts et il collabore au programme d’études nord-américaines de cette institution. Ses publications ont porté entre autres sur le fédéralisme canadien, la politique israélienne et les activités politiques de la diaspora juive au Canada et aux États-Unis.

Professeur agrégé au Département de science politique et membre de la Chaire d’études politiques et économiques américaines à l’Université de Montréal. Il a entamé sa carrière universitaire à l’Université Simon Fraser, à Vancouver, après un séjour postdoctoral au Political Institutions and Public Choice Program de l’Université Duke. Ses recherches portent principalement sur le Parlementarisme canadien ainsi que sur le Congrès et les élections américaines. Ses articles scientifiques sur le Congrès américain ont paru, entre autres, dans Public Choice, British Journal of Political Science et Political Research Quarterly.

© Presses de l’Université de Montréal, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search